Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe
Success story | Publication

Basse-Autriche — une solution globale pour fournir à l’ensemble de la zone rurale une FTTH durable, Autriche

Le projet nöGIG déploie un accès ouvert à la fibre optique (FTTH) dans toute la zone rurale de Basse-Autriche. Cela permettra de garantir la croissance économique, les nouvelles entreprises et les jeunes pousses, les jeunes familles qui s’installent dans les zones rurales et, partant, la prospérité dans les régions rurales de Basse-Autriche. Le projet a été présélectionné pour les finales par le jury des prix européens du haut débit 2022.

Graphique symbolique d’un réseau FTTH

Après avoir réussi à mettre en œuvre la phase pilote avec 35.000 ménages, au cours de la deuxième et de la troisième phase avec des partenaires privés, le projet déploie des FTTH à 100.000 et 200.000 ménages supplémentaires, respectivement. Après le déploiement de la deuxième phase (jusqu’en 2022), il est prévu de déployer sans discontinuité les 200.000 ménages suivants sur la même base (projet PPP). De ce fait, toutes les zones rurales de Basse-Autriche seront couvertes par un réseau d’accès ouvert en fibre optique (FTTH uniquement en gros). Les ménages couverts dans les zones rurales représentent plus de 55 % de l’ensemble des ménages de Basse-Autriche. Dans l’intervalle, les entreprises privées de télécommunications devraient commencer à déployer des réseaux FTTH dans des zones plus denses. Si tel n’est pas le cas, le projet nöGIG pourrait également être chargé de couvrir également des zones plus denses où le marché ne déploie pas de FTTH.

Pour mettre en œuvre le projet, le gouvernement de Basse-Autriche a mis en place une structure de financement qui crée une situation gagnant-gagnant tant pour le secteur public que pour le secteur privé:

  • contrôle total du côté public des zones à développer et à déployer (dans le cadre des paramètres de financement)
  • pas de «sélection à la cerise» — mettre l’accent sur les zones rurales
  • participation continue du public au projet en détenant 25,1 % des parts de la SPV réseau
  • seuls les projets entièrement développés (y compris les contrats de construction, les matériaux, le taux d’absorption de 42 %, etc.) sont transférés du secteur public au secteur privé en vue de leur mise en œuvre.
  • l’investisseur peut bénéficier de toute vente à la hausse dans le cadre du projet
  • le déploiement de la fibre optique est une priorité politique élevée pour le partenaire de projet Basse-Autriche, ce qui garantit l’engagement total du gouvernement de Basse-Autriche.

Le capital du marché privé entre dans le projet fondé sur le modèle 3LOM (modèle ouvert à trois niveaux) et le modèle commercial uniquement pour le commerce de gros. Cela garantira la viabilité à long terme du site commercial de Basse-Autriche, grâce à un accès ouvert et non discriminatoire au réseau dans les zones rurales sous-approvisionnées de Basse-Autriche et à la concurrence au niveau des prestataires de services.

Le modèle de financement permet un financement conjoint par la Basse-Autriche et les investisseurs, tout en veillant à ce que tous les paramètres importants d’un réseau ouvert et public soient respectés et conservés. Il s’agit principalement de mettre l’accent sur les zones rurales, de se déployer uniquement si une demande spécifique (au moins 42 %) est satisfaite et de coopérer étroitement avec les municipalités locales.

Le coût total des projets est estimé à 1,5 milliards d’euros. Les fonds privés fournissent 800 millions d’EUR et des fonds publics estimés à 710 millions d’EUR (aide de l’État et du gouvernement fédéral et en partie fonds de relance de l’UE).

Pour de plus amples informations, consultez le site web du projet.