Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe
Report / Study | Publication

Rapports sur les actions de mai — Programme de suivi de la désinformation contre la COVID-19

Les signataires du code de bonnes pratiques contre la désinformation continuent de rendre compte des mesures et des outils visant à limiter la désinformation liée à la COVID-19 et aux vaccins.

Les rapports publiés aujourd’hui mettent l’accent sur les mesures prises par les plateformes en mai 2021 pour limiter la désinformation liée à la COVID-19 et aux vaccins. Les rapports sont présentés dans le cadre du programme de surveillance de la désinformation lié à la COVID-19 mis en place dans le cadre de la communication conjointe du 10 juin 2020.

Les services de la Commission reconnaissent les efforts déployés jusqu’à présent par les signataires du code de bonnes pratiques dans le cadre du programme de surveillance de la désinformation concernant la COVID-19. Toutefois, étant donné que nous approchons des 12 premiers mois du programme, les signataires sont encouragés à faire le point et à améliorer encore la qualité des rapports et des données fournis, notamment afin de fournir davantage de détails sur l’impact des politiques mises en place au niveau des États membres.

Lutter contre la désinformation sur les vaccins contre la COVID-19

Les plateformes rendent compte de leurs politiques et initiatives actualisées visant à réduire la propagation de la désinformation sur les vaccins contre la COVID-19 en mai, par exemple:

  • Facebook a indiqué que les «cadres vaccins contre la COVID-19», lancés le mois dernier pour informer et encourager les personnes à se faire vacciner, ont été utilisés par plus de 5 millions d’utilisateurs dans le monde. Elle a également fait état de mesures prises sur Facebook et Instagram pour réduire la distribution de contenus qui découragent les personnes de se faire vacciner.
  • Twitter signale les mises à jour de son système de notification aux utilisateurs lorsque leurs tweets sont étiquetés ou supprimés, sur la base de «grèves» qui sensibilisent progressivement les utilisateurs à leur comportement. Ces mesures visent à réduire la diffusion de fausses informations sur la COVID et les vaccins.
  • TikTok indique qu’en mai, elle a mené une campagne avec le ministère italien de la jeunesse afin de promouvoir la vaccination. Les chiffres fournis montrent une augmentation significative du nombre de vidéos marquées par un vaccin contre la COVID sur tous les marchés, avec une multiplication par dix dans toute l’Europe par rapport au mois précédent (de 7.256 vidéos marquées à 75.243).
  • L’expérience deMicrosoft Bing dans le contexte de la COVID-19 continue à montrer un suivi détaillé de l’avancement des vaccins lors de la recherche de termes connexes.
  • Google a indiqué que la fonctionnalité disponible sur Search, qui présente aux utilisateurs qui cherchent des informations sur les vaccins contre laCOVID-19 une liste des vaccins autorisés, des statistiques et des informations sur ces vaccins, est disponible dans toute l’Europe depuis mai. Des informations complémentaires sur les lieux de vaccination sont actuellement mises en œuvre.

Autres rapports pour le mois de mai

Les rapports fournissent de plus amples informations illustrant les mesures prises pour lutter contre la désinformation liée à la COVID-19 et l’incidence de ces actions jusqu’en mai 2021. Quelques exemples tirés des rapports:

  • TikTok fait état de la poursuite de l’application d’une balise COVID à 28414 vidéos, avec une diminution continue du nombre de vidéos jusqu’en mai dans l’UE (- 30792). Dans le même temps, comme indiqué ci-dessus, le nombre de vidéos marquées par un vaccin contre la COVID a été multiplié par dix (passant de 7256 à 75243).  
  • Selon Twitter, depuis la mise à jour de ses politiques pour faire face à la pandémie l’année dernière, elle a contesté 11.7 millions de comptes, suspendu 1340 comptes (+ 185 par rapport au mois d’avril) et supprimé plus de 37900 Tweets dans le monde (+ 5100). Au mois de mai, elle a contesté 1743 comptes (-1036 par rapport au mois d’avril), suspendu 185 comptes (-75) et supprimé 5147 contenus au niveau mondial (+ 56).
  • Google indique qu’en mai 25.7, les Européens (+ 3.4 k par rapport au mois d’avril) ont participé à des sessions en direct couvrant les compétences en matière de vérification numérique et de journalisme de données depuis le début de la pandémie, dispensées dans le cadre des ateliers de formation gratuits pour les journalistes de Google News Lab, désormais disponibles dans les langues suivantes: Allemand, anglais, espagnol, français, italien, néerlandais, polonais et portugais.
  • Microsoft indique qu’en mai 2021, l’expérience de Bing COVID a attiré 2041539 visiteurs dans l’UE, ce qui confirme la tendance mise en évidence au cours des mois précédents (- 108775). En outre, Microsoft Advertising a empêché 350454 publicités de violer ses politiques publicitaires (y compris en ce qui concerne la COVID-19 et les vaccins) auprès des utilisateurs dans l’UE, ce qui représente une réduction raisonnable par rapport au mois précédent.
  • Facebook indique qu’au cours du mois de mai, elle a supprimé plus de 62 contenus dans l’UE sur Facebook et Instagram, pour avoir violé nos politiques de désinformation contre la COVID-19 et les vaccins, soit une augmentation sensible par rapport au mois précédent (+ 15000).

Autres rapports