Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe
Press release | Publication

La Commission lance le Forum européen des médias d’information par un dialogue sur la sécurité des journalistes

La Commission européenne a lancé un dialogue sur la protection des journalistes dans l’UE avec un large éventail de parties prenantes, notamment des journalistes et leurs associations, des entreprises de médias d’information, des représentants des conseils des médias, du Parlement européen, des États membres et des autorités de régulation, ainsi que des partenaires internationaux.

photo d’une journaliste travaillant sur un pc

Mme Věra Jourová, vice-présidente chargée des valeurs et de la transparence, qui a inauguré la manifestation, a déclaré:

L’assassinat de journalistes d’investigation Daphne Caruana Galizia et Ján Kuciak aurait dû constituer un signal d’alarme pour l’Union européenne. Les menaces et attaques croissantes contre les journalistes sont des menaces et des attaques contre la démocratie dans son ensemble. Pour la première fois, la Commission travaille sur une initiative consacrée à la sécurité des journalistes, qui devrait apporter des améliorations tangibles sur le terrain.

Thierry Breton, commissaire au marché intérieur, a ajouté:

La liberté des médias ne peut être considérée comme acquise, nous devons la défendre activement, en particulier face au risque accru d’attaques en ligne à l’ère numérique. Nous devons veiller à ce que les journalistes puissent jouer leur rôle crucial dans nos démocraties en veillant à ce qu’ils travaillent en toute sécurité. Aujourd’hui, nous lançons un dialogue sur la manière d’accroître leur protection, de faciliter la coopération entre eux et de les aider à acquérir les compétences numériques nécessaires.

Le dialogue s’est déroulé jusqu’au 25 mars dans le cadre du Forum européen des médias d’information. Il s’agit d’une étape essentielle dans la préparation de la recommandation de la Commission aux États membres visant à assurer la protection des journalistes (en ligne et hors ligne) et à lutter contre les attaques fondées sur le genre et les minorités dans l’UE. La recommandation sera adoptée dans le courant de l’année.

Le forum et la recommandation s’inscrivent dans un ensemble plus large d’actions visant à faire face aux menaces qui pèsent sur la liberté et le pluralisme des médias dans l’UE, comme annoncé dans le plan d’action pour la démocratie européenne, et à l’égard des journalistes en particulier, ainsi qu’une initiative visant à limiter le recours abusif aux poursuites contre la participation du public (poursuites-bâillons). Cela est également lié au plan d’action visant à soutenir la reprise et la transformation des secteurs des médias et de l’audiovisuel dans l’UE.