Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe
News article | Publication

Le règlement relatif au mécanisme pour l’interconnexion en Europe adopté pour soutenir la connectivité dans l’ensemble de l’UE

Le Parlement européen a adopté le règlement établissant le prochain programme relatif au mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE), qui soutiendra les investissements dans les réseaux européens d’infrastructures de transport, d’énergie et numériques, avec un budget de 33.71 milliards d’euros pour la période 2021-27.

Connected rural area

iStock photo Getty Image plus

L’adoption de cette semaine par le Parlement européen, à la suite de l’adoption par le Conseil le 14 juin, met la dernière main à la procédure législative et constitue une contribution importante à la réalisation des objectifs ambitieux fixés dansle pacte vert pour l’Europe et la décennie numérique. Les prochaines étapes de la mise en œuvre du programme MIE comprennent l’adoption d’un programme de travail par la Commission.

Doté d’un budget de 2.07 milliards d’euros (en prix courants), le volet numérique du MIE financera des projets de connectivité d’intérêt commun pour l’UE et contribuera au déploiement des réseaux gigabit et 5G dans l’ensemble de l’UE. La pandémie actuelle a mis en évidence la nécessité d’améliorer la connectivité et d’accélérer les tendances émergentes en matière de numérisation. L’accès à des connexions rapides, fiables et stables permet à beaucoup de personnes de se tourner vers le télétravail, de faire passer leurs entreprises en ligne et de rester connectées. La connectivité favorise l’accès à l’éducation en ligne, aux services publics, aux compétences numériques et aux nouvelles possibilités. De plus, les réseaux avancés, en particulier la 5G, peuvent contribuer à libérer des innovations généralisées dans tous les secteurs, y compris la médecine, la fabrication, les transports, l’automobile et l’énergie. 

Le MIE numérique:

  • contribuer au déploiement et à l’accès à des réseaux numériques à très haute capacité et à des systèmes 5G sûrs et sécurisés;
  • soutenir le renforcement de la sécurité, de la résilience et des capacités des réseaux numériques dorsaux dans l’UE;
  • favoriser la numérisation des réseaux de transport et d’énergie.

Sur la base du nouveau règlement MIE adopté aujourd’hui, le programme mobilisera des ressources pour promouvoir le déploiement de la 5G le long des principaux axes de transport de l’UE, permettant ainsi le développement de services avancés et de pointe, tels que la mobilité connectée et automatisée. Elle soutiendra également les bonnes pratiques en matière d’ adoption rapide de la 5G dans les communautés locales intelligentes, par exemple pour rendre les services d’intérêt général, tels que la santé ou l’éducation, plus efficaces et plus proches des citoyens. 

Le MIE Digital permettra en outre l’intégration de services innovants de calcul à haute performance et d’informatique en nuage. Des investissements ciblés en matière de connectivité garantiront que les capacités numériques les plus avancées soient accessibles dans l’ensemble de l’UE, et connecteront l’UE à des partenaires internationaux stratégiques, par exemple au moyen d’une connectivité sous-marine ou satellitaire.  Il reliera des centres de calcul à haute performance et des infrastructures en nuage pour un partage de données sûr et fiable, renforçant ainsi la compétitivité de l’UE et sa capacité à relever des défis sociétaux complexes.

La construction et la mise à niveau des infrastructures de connectivité de l’UE, y compris des câbles sous-marins, peuvent contribuer à relier les régions reculées et les îles, fournissant ainsi une connectivité adéquate à tous les citoyens de l’UE. La connectivité jouera un rôle essentiel dans la revitalisation des zones rurales et offrira de nouvelles possibilités de participer à la transformation numérique. En fait, une enquête d’opinion récente montre que plus de 90 % des Européens interrogés estiment que l’attractivité des zones rurales dépendra de la connectivité disponible.

La prochaine étape consiste à finaliser le premier programme de travail du MIE dans le domaine du numérique et à lancer les appels correspondants, qui devraient être lancés dans le courant de l’année.

 

Règlement relatif au mécanisme pour l’interconnexion en Europe