Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe
Digibyte | Publication

L’Europe intensifie les investissements dans la recherche dans le domaine de la 6G et sélectionne 35 nouveaux projets pour une valeur de 250 millions d’euros.

L’entreprise commune «Réseaux et services intelligents» a sélectionné son premier portefeuille de 35 projets de recherche, d’innovation et d’essai visant à permettre l’évolution des écosystèmes 5G et à promouvoir la recherche 6G en Europe. Avec un financement combiné de ce nouveau portefeuille d’environ 250 millions d’euros au titre d’Horizon Europe, l’objectif est de construire une chaîne d’approvisionnement européenne de première classe pour les systèmes 5G avancés et de renforcer les capacités technologiques 6G de l’Europe.

Two dice faces showing 5G evolving into 6G

Au total, 35 projets de recherche et d’innovation (R &I) ont été sélectionnés à la suite de l’évaluation des propositions soumises dans le cadre du premier appel de l’entreprise commune «Réseaux et services intelligents» de l’UE. Le lancement faisait suite à la décision formelle du conseil de direction du SNS en juillet et à la présentation du portefeuille faite aujourd’hui au Groupe des représentants des États du SNS (GRS).

L’entreprise commune SNS vise à renforcer le leadership européen dans le développement et le déploiement de technologies de réseau de nouvelle génération, ainsi que d’appareils et de services connectés, au moyen d’une feuille de route ambitieuse en matière de R &Iet d’un programme de déploiement solide. En outre, il contribue à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies en faveur d’infrastructures et de services de réseau durables, résilients et neutres pour le climat.

Les projets R &Idévelopperont des composants, des systèmes et des réseaux de communication intelligents pour la 6G en suivant à la fois une trajectoire évolutive grâce à de nouvelles améliorations des technologies de pointe 5G et une voie plus révolutionnaire en étudiant les avantages des facilitateurs technologiques prometteurs. Les initiatives de validation technologique développeront des infrastructures expérimentales du SNS et mèneront des essais et des projets pilotes à grande échelle dans plusieurs secteurs économiques et industriels tels que les médias, l’internet des objets industriel, l’énergie, la construction, l’automobile, la santé en ligne, la culture, l’agriculture et l’éducation.

Aperçu du portefeuille de projets

Axe A — Composants, systèmes et réseaux de communication intelligents pour les systèmes d’évolution à moyen terme de la 5G.

Les sept (7) projets relevant de ce volet (BeGreen, 5G-STARDUST, SEASON, 6Green, verge, NANCY, ACROSS) suivent une trajectoire évolutive vers le développement des réseaux 6G. Les projets sélectionnés font preuve de complémentarité et ont été sélectionnés de manière à créer une vue complète du système. Parmi les thèmes de recherche abordés figurent les réseaux radio économes en énergie, le RSR ouvert adaptatif, les réseaux intégrés non techniques 5G (NTN), les plateformes de pointe basées sur l’IA et la gestion intelligente des ressources garantissant la sécurité et la protection de la vie privée.

Axe B — Recherche pour le progrès technologique révolutionnaire vers la 6G.

L’accent est mis sur les nouvelles technologies qui devraient être adoptées dans les réseaux commerciaux à moyen et/ou à long terme. Thèmes de recherche examinés dans les dix-neuf projets retenus (19) (EINSTEIN6G, ADROIT6G, DESIRE6G, PREDICT-6G, TERA6G, TERRAMETA, 6GTandem, CENTRIC, TIMES, FLEX-SCALE, ETHER, 6G-NTN, SUPERIOT, CONFIDENTIAL6G, rigourous, HORSE, privateer, Hexa-X-II, 6G-SHINE) comprennent, entre autres, de nouvelles architectures de systèmes 6G, des technologies avancées de communication sans fil et optiques, des progrès dans les réseaux non terrestres, le développement sécurisé d’applications de communications ultra-fiables et à faible latence (URLLC).

Axe C — Infrastructures expérimentales SNS.

Les trois (3) projets de l’axe C (6G-SANDBOX, 6G-BRICKS, 6G-XR) visent à développer des plateformes d’expérimentation à l’échelle de l’UE qui peuvent intégrer des catalyseurs techniques 6G prometteurs pour leur validation ultérieure. Les principaux aspects des projets sont la réutilisabilité et la capacité d’évoluer des plateformes expérimentales au cours de la durée de vie du programme SNS. L’accessibilité et l’ouverture avec des interfaces technologiques et commerciales bien définies et clairement documentées sont également considérées comme des atouts essentiels des infrastructures à développer.

Axe D — Essais et pilotes SNS à grande échelle.

Quatre (4) projets (TARGET-X, TrialsNet, FIDAL, IMAGINE-B5G) mettent en œuvre des essais à grande échelle du SNS et des projets pilotes avec des verticales spécifiques d’une grande importance économique et sociétale. L’objectif est d’explorer et de démontrer les technologies 5G/6G, les applications avancées et les services dans des secteurs verticaux tels que l’énergie, la construction, l’automobile, l’industrie manufacturière, la santé en ligne, la culture et les médias. En outre, ces essais à grande échelle visent à devenir le catalyseur de la création d’écosystèmes d’entreprises viables. Les projets de l’axe D intègrent des technologies qui sont actuellement essentielles pour les réseaux 6G, telles que l’IA/ML, la cybersécurité, l’informatique en nuage/périphérique et les solutions avancées de l’internet des objets, etc.

Le portefeuille de projets comprend deux (2) actions de coordination et de soutien (SNS OPS &SNS ICE) axées sur les aspects opérationnels internes du partenariat SNS ainsi que sur l’établissement de dialogues avec les initiatives de l’UE (par exemple, partenariats connexes, initiatives nationales, etc.) et sur la promotion des résultats et des réalisations du SNS au niveau mondial tout en œuvrant à l’élaboration de normes mondiales.

Antécédents du litige

En novembre 2021, le règlement (CE) no 2021/2085 du Conseil a établi l’entreprise commune SNS en tant qu’entité juridique et de financement, l’un des partenariats européens visant à accélérer la transition écologique et numérique. Ce partenariat est dirigé conjointement par la Commission européenne et la 6G Smart Networks and Services Industry Association (6G-IA). L’AI 6G-est la voix de l’industrie et de la recherche européennes pour les réseaux et services de nouvelle génération. L’AI 6G rassemble une communauté industrielle mondiale d’acteurs numériques des télécommunications, tels que des opérateurs, des fabricants, des instituts de recherche, des universités, des verticales, des PME et des associations de TIC.

L’entreprise commune SNS permet de mettre en commun les ressources de l’UE et de l’industrie dans des réseaux et services intelligents. Elle favorise également l’alignement sur les États membres en ce qui concerne la recherche et l’innovation dans le domaine de la 6G et le déploiement de réseaux 5G avancés. L’entreprise commune SNS définit une mission ambitieuse, dotée d’un budget de l’UE de 900 millions d’euros pour la période 2021-2027. Le secteur privé contribuera aux activités de l’entreprise commune avec des ressources au moins égales (soit 900 millions d’euros).

L’entreprise commune SNS a deux missions principales:

  • Promouvoir la souveraineté technologique de l’Europe dans le domaine de la 6G en mettant en œuvre le programme connexe de recherche et d’innovation (R &I) menant à la conception et à la normalisation vers 2025.
  • Stimuler le déploiement de la 5G en Europeen vue de développer des marchés pilotes numériques et de permettre la transition numérique et écologique de l’économie et de la société. À cette fin, l’entreprise commune SNS coordonne les orientations stratégiques pour les programmes concernés dans le cadre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe, et en particulier pour les corridors 5G.

Le groupe des représentants des États (GRS) est un élément essentiel de la gouvernance de l’entreprise commune SNS. Le GRS fournit des orientations sur toutes les questions stratégiques, ainsi que sur toutes les activités pertinentes du partenariat. En particulier, elle fournit des orientations sur la R &Idans le cadre d’Horizon Europe et sur les activités de déploiement dans le cadre du MIE2 Digital ou d’autres programmes de l’UE. Il est composé de représentants des États membres et des pays associés.

Le premier appel à propositions SNS dans le cadre d’ Horizon Europe a été publié le 18 janvier 2022 et clôturé le 26 avril 2022. L’ouverture du deuxième appel à propositions du SNS est prévue pour janvier 2023.