Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe
Press release | Publication

Entrée en vigueur du règlement européen sur les données, mettant en place de nouvelles règles pour une économie fondée sur les données équitable et innovante

Les nouvelles règles définissent les droits d’accès et d’utilisation des données générées dans l’UE dans tous les secteurs économiques et faciliteront le partage des données, en particulier les données industrielles.

European Data Act enters into force, putting in place new rules for a fair and innovative data economy

iStock photo Getty images plus

Le règlement sur les données garantira l’équité dans l’environnement numérique en précisant qui peut créer de la valeur à partir des données et dans quelles conditions. Elle stimulera également un marché des données compétitif et innovant en libérant les données industrielles et en apportant une clarté juridique en ce qui concerne l’utilisation des données.

Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l’ère du numérique, a déclaré:

Aujourd’hui marque une étape importante dans notre processus de transformation numérique. Grâce à une législation bien définie sur les données, nous mettons l’utilisateur sous le contrôle du partage des données générées par ses dispositifs connectés, tout en garantissant la protection des secrets d’affaires et en préservant le droit fondamental européen au respect de la vie privée.

Thierry Breton, commissaire au marché intérieur, s’est exprimé en ces termes:

L’entrée en vigueur de la loi sur les données constitue une étape importante dans les efforts que nous déployons pour façonner l’espace numérique. Elle favorisera une économie européenne des données prospère, innovante et ouverte, dans nos conditions. Les citoyens et les entreprises européens bénéficieront de la richesse des données industrielles qui seront disponibles, ce qui déclenchera de nouvelles applications fondées sur les données, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Mesures visant à stimuler l’économie fondée sur les données dans l’UE

Ces dernières années, le marché européen a connu une croissance rapide des appareils connectés. L’utilisation d’objets connectés (ou l’internet des objets) génère une quantité croissante de données. Il s’agit là d’un énorme potentiel d’innovation et de compétitivité dans l’UE.

Les nouvelles règles permettent aux utilisateurs de produits connectés d’accéder aux données générées par ces dispositifs et de partager ces données avec des tiers. Par exemple, le propriétaire d’une voiture connectée ou l’exploitant d’une éolienne pourra demander au constructeur de partager certaines données générées par l’utilisation de ces produits connectés avec un service de réparation choisi par le propriétaire. Cela donnera davantage de contrôle aux consommateurs et aux autres utilisateurs de produits connectés et stimulera les services après-vente et l’innovation. Les mesures incitant les fabricants à investir dans des produits et des services de production de données seront préservées et leurs secrets d’affaires resteront protégés.

Les organismes du secteur public seront en mesure d’accéder aux données détenues par le secteur privé et de les utiliser pour aider à faire face aux urgences publiques telles que les inondations et les incendies de forêt, ou lorsqu’ils mettent en œuvre un mandat légal lorsque les données requises ne sont pas facilement disponibles par d’autres moyens.

La loi sur les données protège également les entreprises européennes contre les clauses contractuelles abusives dans les contrats de partage de données qu’une partie contractante impose unilatéralement à l’autre. Cela permettra notamment aux petites et moyennes entreprises (PME) de participer plus activement au marché des données.

En outre, la loi sur les données permettra aux clients de changer sans heurts (et, à terme, gratuitement) entre différents fournisseurs de services d’informatique en nuage. Ces mesures favoriseront la concurrence et le choix sur le marché tout en évitant la dépendance à l’égard des fournisseurs. Par exemple, toute entreprise européenne pourrait combiner des services de données de différents fournisseurs de services d’informatique en nuage («multicloud») et tirer parti des vastes possibilités offertes par le marché européen de l’informatique en nuage. Elle réduira également considérablement les coûts pour les entreprises et les administrations lorsqu’elles transfèrent leurs données et leurs applications vers un autre fournisseur de services en nuage.

La loi sur les données prévoit également des garanties contre les demandes illicites des autorités de pays tiers de transférer ou d’accéder à des données à caractère non personnel détenues dans l’UE, garantissant ainsi un environnement de traitement des données plus fiable et plus sûr.

Enfin, le règlement sur les données introduit des mesures visant à promouvoir l’élaboration de normes d’interopérabilité pour le partage des données et pour les services de traitement des données, conformément à la stratégie de normalisation de l’UE.

Prochaines étapes

Après son entrée en vigueur, le règlement sur les données entrera en vigueur dans 20 mois, soit le 12 septembre 2025.

Contexte

Le 23 février 2022, la Commission a proposé le règlement européen sur les données afin de garantir l’équité dans le monde numérique et de favoriser l’innovation. Le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à un accord politique le 28 juin 2023. Le règlement sur les données constitue une étape essentielle de lastratégie de la Commissionpour les données, qui est un facteur important pour atteindre les objectifs de la décennie numérique à l’horizon 2030. 

Le règlement sur les données complète l’ acte sur la gouvernance des données, qui est entré en vigueur en septembre 2023 et crée les processus et les structures destinés à faciliter le partage des données par les entreprises, les particuliers et le secteur public. L’acte sur la gouvernance des données créera également des espaces européens communs des données afin de rendre davantage de données disponibles à des fins d’utilisation dans l’économie et la société, tout en conservant le contrôle des entreprises et des personnes qui génèrent les données.

Plus d’informations

Texte du Journal officiel de l’UE

Loi surles données

Loi sur les données — Questions et réponses

Loi sur les données — Fiche d’information

Page d’information sur la stratégie européenne pourles données

Loi sur la gouvernance des données