Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe
News article | Publication

Consultation du marché ouvert pour l’action «Marchés publics européens en nuage pour la science ouverte»

La Commission a lancé une consultation préliminaire du marché sur la future action sur les marchés publics dans le cadre du nuage européen pour la science ouverte (EOSC).

cloud in the digital space

© KanawatTH - iStock Getty Images Plus MEDIUM

L’EOSC défend la gestion des données de recherche afin de garantir l’accès des scientifiques à la science fondée sur les données.

Le nuage européen pour la science ouverte vise à mettre en place une fédération d’infrastructures offrant un accès continu à des objets de recherche interopérables et à des services à valeur ajoutée pour l’ensemble du cycle des données de la recherche, de la découverte et de l’extraction jusqu’au stockage, à la gestion, à l’analyse et à la réutilisation par-delà les frontières et les disciplines scientifiques.

Fiche d’information sur les marchés publics

L’action en matière de marchés publics consiste à mettre en place et à déployer une infrastructure pleinement opérationnelle pour le nuage européen pour la science ouverte, en fournissant un accès à un riche portefeuille de données FAIR (faciles à trouver, accessibles, interopérables et réutilisables) et à des services FAIR de qualité professionnelle dans tous les domaines pertinents, du traitement des données à l’informatique, au traitement, à l’analyse et au stockage des données.

Une fiche d’information sur les marchés publics du nuage européen pour la science ouverte a été élaborée pour résumer les principaux aspects de l’action en matière de marchés publics financée au titre du programme de travail «Infrastructures de recherche» 2021-2022 du programme Horizon Europe.

Webinars de consultation du marché ouvert

Avec la publication de l’avis de préinformation le 4 mai 2022, la Commission européenne invite les acteurs potentiels du marché de l’industrie et du monde de la recherche à participer à la consultation préalable du marché en vue de la passation de marchés à venir dans le cadre du nuage européen pour la science ouverte (EOSC). Au cours de la consultation ouverte du marché qui s’est déroulée de mai au 5 août 2022, la Commission souhaite obtenir, en particulier, un retour d’information sur les approches en matière de marchés publics, les défis techniques et les solutions possibles.

La Commission européenne a organisé deux webinaires préliminaires de consultation du marché le mardi 31 mai et le jeudi 9 juin 2022. Les enregistrements vidéo et les diapositives des présentations de la Commission sont accessibles au public sur les liens ci-dessous:

Les résultats consolidés des sondages et des questionnaires ainsi que le résumé des dialogues sur les questions ouvertes et les réponses sont disponibles dans le présent rapport.

Prochaines étapes

Sur la base de l’analyse du retour d’information des webinaires de la consultation ouverte, la Commission décidera si davantage de sessions de consultation ou d’autres instruments sont nécessaires pour recueillir les contributions nécessaires à la préparation des marchés publics.

 La boîte fonctionnelle EOSC est à la disposition du public pour fournir des commentaires écrits, des contributions, des commentaires, des clarifications, des exemples, des cas d’utilisation ou toute autre contribution à la préparation du marché.

Veuillez contacter: CNECT-EOSC-PROCUREMENT (à) ec.europa.eu

Informations générales

Le nuage européen pour la science ouverte vise à mettre en place une fédération d’infrastructures offrant un accès continu à des objets de recherche interopérables et à des services à valeur ajoutée pour l’ensemble du cycle des données de la recherche, de la découverte et de l’extraction jusqu’au stockage, à la gestion, à l’analyse et à la réutilisation par-delà les frontières et les disciplines scientifiques. Dans le contexte de la science ouverte, le nuage européen pour la science ouverte vise à donner à l’UE un rôle de premier plan au niveau mondial en matière de gestion des données de recherche et à faire en sorte que les scientifiques européens bénéficient pleinement des avantages de la science fondée sur les données.