Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe
Press release | Publication

Désinformation vaccinale: programme de suivi des plateformes prolongé jusqu’à la fin de l’année

La Commission a publié les rapports de Facebook, Twitter, TikTok, Microsoft et Google sur les mesures prises contre la désinformation liée au coronavirus en tant que signataires du code de bonnes pratiques contre la désinformation. La Commission a également décidé de prolonger le programme jusqu’à la fin de l’année.

graphic showing words fake and fact

iStock photo Getty Images Plus

Mme Věra Jourová, vice-présidente chargée des valeurs et de la transparence, a déclaré:

«Ces rapports montrent combien il est important de pouvoir contrôler efficacement les mesures mises en place par les plateformes pour réduire la désinformation. Nous avons décidé d’étendre ce programme, parce que la quantité de mensonges dangereux continue d’inonder notre espace d’information et parce qu’il alimentera la création du code de nouvelle génération contre la désinformation. Nous avons besoin d’un programme de suivi solide et d’indicateurs plus clairs pour mesurer l’impact des mesures prises par les plateformes. Ils ne peuvent tout simplement pas prendre eux-mêmes la police.»

M.Thierry Breton, commissaire au marché intérieur, a ajouté:

«À cette phase cruciale de la campagne de vaccination, j’attends des plateformes qu’elles intensifient leurs efforts et mettent en œuvre le code de bonnes pratiques renforcé dès que possible, conformément à nos orientations. Grâce au code renforcé et au cadre de corégulation établi par la législation sur les services numériques, nous ouvrons un nouveau chapitre sur la lutte contre la désinformation dans l’UE.»

Facebook a lancé des cadres de présentation vaccinale afin d’encourager les personnes à se faire vacciner. Twitter a introduit des messages sur le calendrier national des utilisateurs lors de la Semaine mondiale de la vaccination dans 16 pays, et a tenu des conversations sur des vaccins qui ont reçu 5 millions d’impressions. Le rapport de TikTok continue de fournir des données utiles; en particulier, le mois d’avril montre une légère diminution du nombre de étiquettes de vaccin contre la COVID appliquées aux vidéos (7,256) dans l’UE, tandis qu’en Italie et en Espagne, les clics et les impressions sur la même étiquette ont plus que doublé par rapport au mois de mars. Microsoft a redirigé les utilisateurs recherchant le «coronavirus» ou «#covid» vers la page officielle LinkedIn sur la COVID-19, en affichant des informations provenant de sources internationales vérifiées. Les subventions Ad de Google proposées aux autorités publiques ont généré 470 millions d’impressions et 83 millions de clics. Malgré ces mesures utiles, ces rapports manquent encore de données suffisantes sur l’incidence des politiques prises pour lutter contre la désinformation liée au coronavirus. Les orientations visant à renforcer le code de bonnes pratiques, récemment publiées, établiront un cadre de suivi solide, assorti d’indicateurs de performance clés clairs, qui mesureront également l’efficacité des mesures prises par les plateformes, telles que définies dans leplan d’action pour la démocratie européenne.