Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Excellence de l’IA: S’assurer que l’IA fonctionne pour les personnes

La Commission s’est engagée à veiller à ce que l’IA fonctionne pour les citoyens en favorisant les compétences numériques et en promouvant une approche de l’IA axée sur l’humain à l’échelle mondiale.

    Bulles avec des instantanés de personnes utilisant les technologies numériques

Les technologies de l’IA offrent le potentiel de faire progresser la croissance économique et la compétitivité de l’Europe. Elles offrent également des possibilités d’améliorer la vie des citoyens de l’UE grâce à l’évolution de la santé, de l’agriculture, de l’éducation, de l’emploi, de l’énergie, des transports, de la sécurité, etc.

L’IA devrait fonctionner pour les personnes et les personnes devraient pouvoir faire confiance aux technologies de l’IA. L’UE doit donc veiller à ce que l’IA développée et mise sur le marché dans l’UE soit centrée sur l’humain, durable, sûre, inclusive et digne de confiance. Les principales actions proposées sont axées sur:

  • développer les talents et améliorer les compétences en matière d’IA
  • élaboration d’un cadre stratégique pour garantir la confiance dans les systèmes d’IA
  • promouvoir la vision de l’UE en matière d’IA durable et digne de confiance dans le monde

Développer les talents et améliorer les compétences

Les compétences numériques sont extrêmement importantes à mesure que l’Europe entre dans la décennie numérique. L’UE a besoin de professionnels possédant des compétences spécialisées en IA pour rester compétitives à l’échelle mondiale et devrait garantir un niveau élevé de compétences informatiques en général afin d’éviter la polarisation du marché du travail.

Pour y parvenir, la Commission:

  • soutenir les stages dans les domaines numériques, en mettant davantage l’accent sur les compétences en matière d’IA. Les stages devraient respecter le principe de non-discrimination et d’égalité entre les hommes et les femmes, tel qu’énoncé dans le programme d’éducation numérique.
  • lancer un appel à des programmes et des cours d’éducation spécialisée dans des domaines clés, dans le cadre du programme pour une Europe numérique
  • soutenir les réseaux de centres d’excellence en IA afin de retenir les talents et de développer des programmes de doctorat et des modules d’IA dans le cadre du programme Horizon Europe
  • financer des réseaux de doctorat, des bourses postdoctorales et des projets d’échange de personnel en IA dans le cadre des actions Marie Skłodowska-Curie
  • soutenir le développement de nouvelles compétences dans le cadre de la stratégie en matière de compétences

Élaboration d’un cadre stratégique pour garantir la confiance dans les systèmes d’IA

La confiance est essentielle pour faciliter l’adoption de l’IA. La Commission a élaboré des principes clés pour guider l’approche européenne de l’IA qui tienne compte de l’impact social et environnemental des technologies de l’IA. Il s’agit notamment d’une manière centrée sur l’homme de développer et d’utiliser l’IA, de protéger les valeurs et les droits fondamentaux de l’UE, tels que la non-discrimination, la protection de la vie privée et des données, ainsi que l’utilisation durable et efficace des ressources.

La Commission propose un certain nombre de mesures et d’actions législatives visant à favoriser la confiance dans l’IA. Il s’agit notamment:

  • une proposition de cadre horizontal pour l’IA, axé sur la sécurité et le respect des droits fondamentaux propres aux technologies de l’IA
  • Mesures de l’UE adaptant le cadre de responsabilité aux défis des nouvelles technologies, y compris l’IA
  • révisions de la législation sectorielle existante en matière de sécurité
  • les centres d’opérations de sécurité, alimentés par l’IA, agissant en tant que «cybershield» pour l’UE, capables de détecter les signes d’une cyberattaque suffisamment tôt et de permettre une action proactive

La Commission continuera de coopérer avec les parties prenantes et les organisations, y compris les agences de l’UE et les organisations normatives, afin d’instaurer une IA digne de confiance.

Promouvoir la vision de l’UE en matière d’IA durable et digne de confiance dans le monde

Comme indiqué dans la boussole numérique: la voie européenne pour la décennie numérique, les actions de l’Europe sur la scène internationale sont plus importantes que jamais. Cela inclut l’IA, car les risques et les défis de cette technologie vont au-delà des frontières nationales et continentales.

La Commission encouragera son approche de l’IA axée sur l’humain sur la scène mondiale et encouragera l’adoption de règles et de normes mondiales en matière d’IA, ainsi que le renforcement de la collaboration avec les pays et les parties prenantes partageant les mêmes idées. 

Vous pouvez en savoir plus sur les travaux de la Commission visant à promouvoir son approche de l’IA à l’échelle mondiale sur la page de sensibilisation internationale pour l’IA centrée sur l’humain.

Dernières nouvelles

COMMUNIQUÉ DE PRESSE |
Droits et principes numériques: une transformation numérique pour les citoyens de l’UE

La Commission se félicite de l’accord intervenu hier avec le Parlement et le Conseil sur la déclaration européenne sur les droits et principes numériques. La déclaration, proposée en janvier, établit un point de référence clair sur le type de transformation numérique centrée sur l’humain que l’UE promeut et défend, tant sur son territoire qu’à l’étranger.

Contenu associé

Vue d’ensemble

Plan coordonné sur l’analyse 2021 de l’intelligence artificielle

Les principaux objectifs du plan coordonné sur l’intelligence artificielle 2021 sont d’accélérer les investissements dans l’IA, d’agir sur les stratégies et programmes en matière d’IA et d’aligner la politique en matière d’IA afin d’éviter la fragmentation.

À lire également

Excellence de l’IA: Du laboratoire au marché

Le plan coordonné vise à garantir l’excellence en IA du laboratoire au marché en promouvant la recherche dans le domaine de l’IA, en encourageant l’adoption de l’IA et en finançant l’innovation.