Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Observatoire européen des médias numériques (EDMO)

L’Observatoire européen des médias numériques (EDMO) est un projet qui soutient la communauté indépendante qui lutte contre la désinformation.

    A magnifying glass rests on a newspaper, with a headline saying 'news' against a blue background. This represents the need to investigate disinformation.

L' Observatoire européen des médias numériques (EDMO) sert de plaque tournante pour que les vérificateurs de faits, les universitaires et les autres parties prenantes concernées collaborent les uns avec les autres. Il les encourage à établir des liens actifs avec les organisations médiatiques, les experts en éducation aux médias et à apporter un soutien aux décideurs politiques. Cela contribue à coordonner les actions de lutte contre la désinformation.

Les activités de l’EDMO s’articulent autour de cinq volets:

  1. cartographierles organisations de vérification des faits en Europe et les soutenir en encourageant des activités conjointes et transfrontalières et des modules de formation spécialisés.
  2. cartographier, soutenir et coordonner les activités de recherche sur la désinformation au niveau européen, y compris la création et la mise à jour régulière d’un répertoire mondial d’articles scientifiques évalués par des pairs sur la désinformation.
  3. la mise enplace d’un portail public fournissant aux professionnels des médias, aux enseignants et aux citoyens des informations et du matériel visant à accroître la sensibilisation, à renforcer la résilience à la désinformation en ligne et à soutenir les campagnes d’éducation aux médias.
  4. conception d’un cadre visant à assurer aux chercheurs universitaires qui travaillent à mieux comprendre la désinformation un accès sécurisé et protégé de la vie privée aux données des plateformes.
  5. soutenir les pouvoirs publics dans le suivi des politiques mises en place par les plateformes en ligne pour limiter la propagation et l’impact de la désinformation.

EDMO construira ses principales caractéristiques en deux phases. La première phase se concentrera sur le déploiement d’une infrastructure de services de base et définira les règles de gouvernance de l’Observatoire. La seconde permettra de mettre en place des pôles de recherche sur les médias numériques aux niveaux national et régional dans l’ensemble de l’UE.

La deuxième phase de l’EDMO a débuté avec le lancement de huit pôles financés à hauteur de plus de 11 millions d’euros par l’intermédiaire du mécanisme pour l' interconnexion en Europe, qui contribueront à la mise en œuvre et à l’extension des travaux de l’EDMO. Leur objectif est de mettre en place des actions visant à accroître la capacité de l’EDMO à lutter contre les campagnes de désinformation préjudiciables au niveau national et européen, et d’analyser leur impact sur la société et la démocratie. Les pôles ont été sélectionnés après le lancement du deuxième appel à propositions visant à étendre la portée de l’Observatoire européen des médias numériques (EDMO) en juin 2020.

Gouvernance

EDMO est géré par un consortium dirigé par l' Institut universitaire européen de Florence, en Italie. Le consortium comprend la société Athens Technology Center de Grèce, l' Université Aahrus du Danemark, et l’organisation de vérification des faits Pagella Politica d’Italie.

L’EDMO dispose d’une structure de gouvernance totalement indépendante des pouvoirs publics, y compris de la Commission européenne. La structure de gouvernance est composée d’un conseil consultatif chargé de définir les règles de fonctionnement et de la stratégie de l’Observatoire et d’un conseil exécutif chargé de la mise en œuvre du contrat en consultation avec le conseil consultatif.

Contexte

La création de l’Observatoire est l’un des éléments du plan d’action détaillé de la Commission contre la désinformation, publié en décembre 2018. Le plan vise à renforcer les capacités et à renforcer la coopération entre les États membres et l’UE dans quatre domaines clés:

  1. amélioration de la détection
  2. coordonner les réponses
  3. travailler avec les plateformes en ligne et l’industrie
  4. sensibiliser les citoyens et leur donner les moyens de réagir en ligne à la désinformation

La Commission a lancé le deuxième appel à propositions visant à étendre la portée de l’Observatoire européen des médias numériques (EDMO) en juin 2020. La deuxième phase du projet finance la création de pôles nationaux et multinationaux de recherche sur les médias numériques dans toute l’Europe à hauteur de 11 millions d’euros par l’intermédiaire du mécanisme pour l’interconnexion en Europe.

La Commission a lancé le premier appel d’offres pour la création de l’Observatoire européen des médias numériques en 2019. Un consortium dirigé par l’Institut universitaire européen de Florence a remporté l’appel d’offres, qui comprend jusqu’à 2,5 millions d’euros.

Contenu associé

Vue d’ensemble

Lutter contre la désinformation en ligne

La Commission s’attaque à la propagation de la désinformation et de la désinformation en ligne afin d’assurer la protection des valeurs européennes et des systèmes démocratiques.