Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Pacte sur l’IA

Le pacte sur l’IA encouragera et aidera les entreprises à planifier à l’avance les mesures prévues par la loi sur l’IA.

    évocation des IA qui se parlent les unes aux autres

©GettyImages

En 2021, la Commission a présenté sa proposition de loi sur l’IA, qui en est actuellement aux dernières étapes du processus législatif. 

Si certaines dispositions de la loi sur l’IA s’appliqueront déjà peu après l’adoption du règlement, d’autres (par exemple, certaines exigences relatives aux systèmes d’IA à haut risque) ne seront applicables qu’à la fin d’une période transitoire (c’est-à-dire entre l’entrée en vigueur et la date d’applicabilité). 

Dans ce contexte, la Commission lance le pacte sur l’IA, cherchant à obtenir l’engagement volontaire de l’industrie d’anticiper la loi sur l’IA et de commencer à mettre en œuvre ses exigences avant l’échéance légale.

Cela est d’autant plus important qu’au cours des derniers mois, les développements technologiques et l’adoption généralisée de systèmes d’IA génératives et à usage général se sont accélérés. Alors que de nombreux acteurs sur le terrain ont déjà pris des mesures pour atténuer les préoccupations, d’autres mesures urgentes sont nécessaires.

1.    En quoi consistera le pacte? 

Le pacte sur l’IA est un système qui favorisera la mise en œuvre rapide des mesures prévues par la loi sur l’IA. Les entreprises auront l’occasion de démontrer et de partager leur engagement envers les objectifs de la future loi sur l’IA et de se préparer tôt à être prêtes à sa mise en œuvre. Plus précisément, le Pacte encouragera les entreprises à communiquer volontairement les processus et pratiques qu’elles mettent en place pour se préparer à la conformité et veiller à ce que la conception, le développement et l’utilisation de l’IA soient dignes de confiance.

Les engagements de l’industrie prendront la forme d’engagements (déclarations d’engagement) visant à œuvrer au respect de la future loi sur l’IA, accompagnés de détails sur les actions concrètes menées ou prévues pour répondre aux exigences spécifiques de la future loi sur l’IA. Ces engagements peuvent inclure une approche progressive, c’est-à-dire définir des plans visant à aller, dans un délai défini, vers des niveaux d’ambition plus élevés que les actions déjà mises en œuvre. 

Les engagements seraient recueillis et publiés par la Commission, afin d’offrir de la visibilité, d’accroître la crédibilité et de renforcer la confiance dans les technologies développées par les entreprises participant au pacte. 

2.    Quels acteurs seront impliqués? 

Le pacte sur l’IA réunira, sur une base volontaire, des acteurs clés de l’industrie de l’UE et des pays tiers afin de participer à une communauté d’échanges de bonnes pratiques qui visera à mieux faire connaître les principes qui sous-tendent la future loi sur l’IA, et (à compter de l’adoption de la loi) de s’engager à anticiper et à combler le fossé avant l’applicabilité du règlement sur l’IA.

3.    Quels sont les avantages du pacte pour les participants?

La Commission collaborera avec les participants et les soutiendra dans les domaines suivants:

  • la construction d’une compréhension commune des objectifs de la future loi sur l’IA;  
  • prendre des mesures concrètes pour comprendre, adapter et préparer la mise en œuvre future de la loi sur l’IA (par exemple, mettre en place des processus internes, préparer le personnel et autoévaluer les systèmes d’IA);
  • partager les connaissances et accroître la visibilité et la crédibilité des garanties mises en place pour démontrer une IA digne de confiance; et en fin de compte
  • renforcer la confiance dans les technologies de l’IA. 

Le Pacte permettra aux pionniers et aux participants ambitieux de tester et de partager leurs solutions avec l’ensemble de la communauté, ce qui leur donnera un avantage de premier plan.

4.    Quelles sont les prochaines étapes?

En novembre 2023, la Commission a lancé un «appel à l’intérêt» pour les organisations désireuses de participer activement au pacte sur l’IA. Dans le cadre de la prochaine étape, la Commission réunira les parties intéressées, au cours du premier semestre 2024, pour discuter des ambitions du pacte et recueillir des idées préliminaires et des bonnes pratiques susceptibles d’inspirer des engagements futurs. À la suite de l’adoption formelle de la loi sur l’IA, le pacte sur l’IA sera officiellement lancé et les organisations «frontrunner» seront invitées à rendre publiques leurs premiers engagements.

Vous souhaitez être un acteur actif du pacte sur l’IA? Rejoignez l’initiative au nom de votre entreprise!

Votre entreprise a déjà élaboré des directives ou des processus internes pour assurer la conception, le développement et l’utilisation de systèmes d’IA fiables? Partagez-les et testez-les avec la communauté du Pacte AI!

 

Contenu associé

Vue d’ensemble

Loi sur l’IA

La Commission propose le tout premier cadre juridique sur l’IA, qui traite des risques liés à l’IA et positionne l’Europe pour qu’elle joue un rôle de premier plan à l’échelle mondiale.