Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe
Policy and legislation | Publication

Signataires du code de bonnes pratiques renforcé contre la désinformation de 2022

Un large éventail d’acteurs ont signé le code de bonnes pratiques renforcé de 2022 pour lutter contre la désinformation en souscrivant à des engagements et à des mesures en rapport avec leur mission.

Le code de bonnes pratiques renforcé de 2022 est signé par un large éventail d’acteurs, tels que les plateformes en ligne, les acteurs de l’écosystème publicitaire, les vérificateurs de faits, la société civile, la recherche et d’autres organisations, qui s’associent à la lutte contre la désinformation en souscrivant à des engagements et à des mesures en rapport avec leur mission.

Le code de bonnes pratiques de 2022 est le résultat des travaux menés par les signataires. Il appartient aux signataires de décider des engagements auxquels ils souscrivent et il leur incombe d’assurer l’efficacité de la mise en œuvre de leurs engagements. Le code n’est pas approuvé par la Commission, alors que la Commission a exposé ses attentes dans les orientations et considère que, dans son ensemble, le code répond à ces attentes.

Les signataires

La participation au code de bonnes pratiques renforcé s’est considérablement élargie depuis 2018, avec la possibilité d’accueillir de nouveaux signataires supplémentaires. Le nouveau code associe divers acteurs, notamment des acteurs de l’écosystème publicitaire, des annonceurs, des entreprises de technologie de pointe, des vérificateurs de faits, des plateformes émergentes ou spécialisées, la société civile et des organisations tierces disposant d’une expertise spécifique en matière de désinformation.

Chaque signataire signe le code en remplissant un document d’abonnement souscrivant aux engagements et mesures pertinents pour ses services.

Vous pouvez consulter les différents documents d’abonnement ci-dessous: