Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

L’entreprise commune européenne pour le calcul à haute performance

L’entreprise commune européenne pour le calcul à haute performance est une initiative conjointe de l’UE, de pays européens et de partenaires privés visant à développer un écosystème de supercalcul de classe mondiale en Europe.

Commission européenne 2021

L’entreprise commune EuroHPC mettra en commun les ressources européennes pour développer des supercalculateurs exaflopiques haut de gamme pour le traitement des mégadonnées, sur la base d’une technologie européenne compétitive.

fix-empty

L’entreprise commune européenne pour le calcul à haute performance (EC EuroHPC) vise à améliorer la qualité de vie des citoyens européens, à faire progresser la science, à stimuler la compétitivité industrielle et à garantir l’autonomie technologique de l’Europe. Il s’agit d’une entité juridique et de financement, créée en 2018 et située au Luxembourg. Il met en commun les ressources de l’Union européenne, 32 pays européens et trois partenaires privés avec l’ambition de faire de l’Europe un leader mondial du supercalcul.

Mission de l’entreprise commune EuroHPC

Les principales activités de l’entreprise commune visent à:

  • Développer une infrastructure paneuropéenne de supercalcul: L’acquisition et le déploiement dans l’UE de trois supercalculateurs pré-exaflopiques, capables d’au moins 10¹ — cent millions de milliards, calculs par seconde. Ces ordinateurs devraient être parmi les 5 premiers au monde. Il a acquis cinq supercalculateurs pétascales, capables d’au moins 10¹-soit un million de milliards de calculs par seconde, qui seront pleinement opérationnels d’ici la fin de 2022. Ces ordinateurs devraient se classer dans le top 50 mondial. Ces nouvelles machines profiteront aux utilisateurs privés et publics européens travaillant dans le monde universitaire et l’industrie à travers l’Europe.
  • Soutenir les activités de recherche et d’innovation: développer un écosystème européen de supercalcul, stimuler l’industrie de l’approvisionnement technologique, des processeurs de faible puissance aux logiciels et aux middlewares, et leur intégration dans les systèmes de supercalcul. En outre, l’entreprise commune Euro HPC soutient les centres d’excellence HPC, qui favoriseront l’utilisation de capacités informatiques exaflopiques pour des applications scientifiques. Des centres de compétences HPC dans chacun des États participants de l’EC EuroHPC ont été créés pour améliorer spécifiquement la fourniture de services de CHP à l’industrie (y compris aux PME), aux universités et aux administrations publiques, en fournissant des solutions sur mesure à un large éventail d’utilisateurs qui favoriseront une plus large utilisation du HPC en Europe. Il s’agit là d’éléments essentiels de la stratégie numérique plus large de l’UE.

L’entreprise commune EuroHPC en action

En juillet 2021, le Conseil a adopté un nouveau règlement établissant la nouvelle entreprise commune européenne pour le calcul à haute performance et abrogeant le règlement (UE) 2018/1488. Il définit une mission ambitieuse et s’accompagne d’un budget nettement plus important de 7 milliards d’euros pour la période 2021-2027, afin de:

  • développer, déployer, étendre et maintenir dans l’UE une infrastructure de supercalcul et de données de classe mondiale, fondée sur des applications scientifiques, industrielles et sociales essentielles;
    • développer et déployer une infrastructure d’informatique quantique et de simulation quantique
  • atteignez la prochaine frontière de l’informatique haute performance en acquérant les premiers supercalculateurs exaflopiques. Ces supercalculateurs sont capables de plus d’un milliard de milliards d’opérations par seconde (par rapport à dix milliards d’opérations par seconde d’un ordinateur portable ordinaire);
  • fédérer les ressources européennes de supercalcul et d’informatique quantique et les rendre accessibles à un large éventail d’utilisateurs publics et privés partout en Europe, y compris pour les espaces publics européens de données, tel que présenté dans la stratégie européenne en matière de données 2020;
  • fournir des services sécurisés de supercalcul basés sur le cloud pour un large éventail d’utilisateurs publics et privés partout en Europe;
  • soutenir le développement de technologies et d’applications de supercalcul innovantes pour soutenir un écosystème européen de CHP de classe mondiale;
  • développer l’informatique plus verte et exploiter les synergies du HPC avec l’intelligence artificielle, les mégadonnées et les technologies de l’informatique en nuage;
  • étendre et élargir l’utilisation du supercalcul à un large éventail d’utilisateurs scientifiques et industriels, par exemple en aidant les PME à développer des analyses de rentabilisation innovantes à l’aide de supercalculateurs et en leur offrant des possibilités de formation et les compétences essentielles en HPC dont elles ont besoin par l’intermédiaire des centres nationaux de compétences HPC;
  • déployer des centres d’excellence dans les applications HPC et l’industrialisation des logiciels HPC, avec de nouveaux algorithmes, codes et outils optimisés pour les générations futures de supercalculateurs;
  • mettre en place des bancs d’essai et des plates-formes pilotes industriels à grande échelle pour le HPC et les applications et services de données dans des secteurs industriels clés;

Avantages de l’entreprise commune EuroHPC

L’entreprise commune EuroHPC permet aux pays européens de coordonner leurs stratégies et investissements en matière de supercalcul avec l’UE. Depuis sa création, l’entreprise commune EuroHPC a considérablement accru ses investissements dans le HPC au niveau européen et a commencé à rétablir la position de l’Europe en tant que principale puissance HPC à l’échelle mondiale.

Le développement en Europe d’un écosystème HPC compétitif et d’une capacité intégrée de supercalcul et d’informatique quantique de classe mondiale sera crucial. Cela permettra à l’UE de conserver une position de leader dans l’économie numérique et de contribuer au renforcement de l’autonomie technologique et des données de l’Europe.

Dans le cadre de son programme de recherche et d’innovation, l’entreprise commune EuroHPC renforce également la base de connaissances européenne en matière de technologies HPC et comble le déficit de compétences numériques, notamment par le renforcement du réseau de centres nationaux de compétences HPC. Les centres de compétences agiront localement pour faciliter l’accès aux possibilités de HPC européennes dans différents secteurs industriels, en fournissant des solutions sur mesure pour une grande variété d’utilisateurs.

Membres

Carte des membres de l’entreprise commune EuroHPC

L’entreprise commune EuroHPC est composée de membres publics et privés:

  • Membres du public:
    • l’Union européenne (représentée par la Commission),
      • États membres et pays associés qui ont choisi de devenir membres de l’entreprise commune: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Macédoine du Nord, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède et Turquie.
  • Membres privés: des représentants des trois partenaires privés participants, la plateforme technologique européenne pour le calcul à haute performance (ETP4HPC), l’association Big Data Value (BDVA) et le Consortium européen de l’industrie quantique (QuIC). L’entreprise commune s’appuie également sur la collaboration avec des acteurs européens clés tels que PRACE (Partnership for Advanced Computing in Europe) et GEANT (réseau paneuropéen à haut débit pour la recherche et l’éducation).

D’autres États membres et États associés au programme Horizon 2020 Europe ou au programme pour une Europe numérique peuvent également adhérer à l’entreprise commune à tout moment.

Gouvernance

La structure de gouvernance de l’entreprise commune EuroHPC se compose:

  1. Le conseil de direction (représentants des membres publics), responsable de la prise de décision de l’entreprise commune, y compris les décisions de financement relatives à l’ensemble des activités de passation de marchés et de recherche et d’innovation.
  2. Le conseil consultatif industriel et scientifique (représentants nommés par les membres privés et le conseil de direction), composé du groupe consultatif pour la recherche et l’innovation (RIAG) et du groupe consultatif sur les infrastructures (INFRAG), qui fournit des conseils indépendants au conseil de direction sur le programme stratégique de recherche et d’innovation de l’entreprise commune ainsi que sur l’acquisition et l’exploitation des supercalculateurs qu’elle possède.
  3. Le directeur exécutif, le directeur général responsable de la gestion quotidienne de l’entreprise commune.

Budget

L’entreprise commune EuroHPC est financée conjointement par ses pays participants et ses membres privés. Le budget de l’entreprise commune s’élève à environ 7 milliards d’euros pour la période 2021-2027. Son financement est réparti comme suit:

  • 1,9 milliard d’euros provenant du programme européen numérique pour soutenir l’acquisition, le déploiement de supercalculateurs exaflopiques et d’installations post-exaflopiques, la fédération des services de supercalcul et l’élargissement de l’utilisation et des compétences du HPC;
  • 900 millions d’euros provenant d’ Horizon Europe pour soutenir les activités de recherche et d’innovation en vue de développer un écosystème de supercalcul de classe mondiale dans toute l’Europe;
  • 200 millions d’euros provenant du mécanisme pour l’interconnexion en Europe— pour améliorer l’interconnexion du HPC et des ressources de données, ainsi que l’interconnexion avec les espaces de données européens communs de l’Union et les infrastructures en nuage sécurisées.

Un investissement égal sera versé par les États participants, tandis que la contribution des membres privés s’élève à 900 millions d’euros (en nature et en espèces).

Étant donné qu’aucun pays européen n’a la capacité de développer individuellement des ressources de supercalcul de classe mondiale, l’entreprise commune fournit un soutien financier sous forme de marchés publics ou de subventions à la recherche et à l’innovation aux participants à la suite d’appels ouverts et concurrentiels.

Supercalculateurs EuroHPC JU

L’entreprise commune EuroHPC équipe déjà l’UE d’une infrastructure de classe mondiale de supercalculateurs pré-exaflopiques et pétascales et développe les technologies, applications et compétences nécessaires pour atteindre des capacités exaflopiques complètes (niveau de performance capable d’exécuter dix à dix-huit opérations par seconde) d’ici 2023.

À ce jour, cinq supercalculateurs sont désormais pleinement opérationnels: Lumi en Finlande (qui se classe au troisième rang mondial), Vega en Slovénie, MeluXina au Luxembourg, Découvreur en Bulgarie et Karolina en République tchèque. Trois supercalculateurs sont en cours: Deucalion au Portugal, MareNostrum5 en Espagne et LEONARDO en Italie.

L’entreprise commune EuroHPC a également annoncé cinq nouveaux sites d’hébergement pour une nouvelle génération de supercalculateurs européens en Allemagne, en Grèce, en Hongrie, en Irlande et en Pologne. Tout comme les supercalculateurs EuroHPC existants, les nouveaux sites seront connectés et disponibles pour servir un large éventail d’utilisateurs européens dans la communauté scientifique, ainsi que l’industrie en particulier les petites et moyennes entreprises, ainsi que le secteur public dans l’UE et les pays participants.

Dernières nouvelles

Contenu associé

Vue d’ensemble

Calcul haute performance

Le calcul haute performance se réfère à des systèmes de calcul avec une puissance de calcul extrêmement élevée qui sont capables de résoudre des problèmes extrêmement complexes et exigeants.