Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Libre circulation des données à caractère non personnel

L’UE veut garantir une libre circulation des données en Europe, permettant aux entreprises et aux administrations publiques de stocker et de traiter des données à caractère non personnel où qu’elles le souhaitent.

    évocation des nuages de données

© image by Rick_Jo - Getty Images/iStock

Notre économie dépend de plus en plus des données: les données peuvent créer une valeur ajoutée significative pour les services existants et faciliter des modèles commerciaux entièrement nouveaux. Pour tirer pleinement parti des avantages de l’économie des données, la Commission doit garantir la libre circulation des données à caractère non personnel.

Le règlement relatif à la libre circulation des données à caractère non personnel

Le règlement établissant un cadre pour la libre circulation des données à caractère non personnel dans l’UE vise à éliminer les obstacles à la libre circulation des données à caractère non personnel entre les différents pays de l’UE et les systèmes informatiques en Europe.

Le règlement garantit:

  • Libre circulation des données à caractère non personnel au-delà des frontières: chaque organisation devrait être en mesure de stocker et de traiter des données n’importe où dans l’UE.
  • La disponibilité des données à des fins de contrôle réglementaire: les autorités publiques conserveront l’accès aux données, même lorsqu’elles sont situées dans un autre pays de l’UE ou lorsqu’elles sont stockées ou traitées dans le cloud.
  • Commutation plus facile entre les fournisseurs de services cloud pour les utilisateurs professionnels. La Commission a commencé à faciliter l’autorégulation dans ce domaine, en encourageant les fournisseurs à élaborer des codes de conduite concernant les conditions dans lesquelles les utilisateurs peuvent transférer des données entre fournisseurs de services en nuage et revenir dans leur propre environnement informatique.
  • Cohérence totale et synergies avec le paquet sur la cybersécurité, et clarification que toutes les exigences de sécurité qui s’appliquent déjà aux entreprises qui stockent et traitent des données continueront de le faire lorsqu’elles stockent ou traitent des données par-delà les frontières dans l’UE ou dans le cloud.

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) prévoit déjà la libre circulation des données à caractère personnel au sein de l’UE. Le présent règlement garantira donc une approche globale et cohérente de la libre circulation de toutes les données dans l’UE. Afin d’apporter plus de clarté aux entreprises sur la manière de traiter les données au-delà des frontières, la Commission a publié des orientations informatives.

Contexte

La Commission poursuit son dialogue avec les parties prenantes, par exemple en organisant des dialogues structurés avec les pays de l’UE et des ateliers avec différentes parties prenantes. De plus, la Commission suit de près les travaux menés par les groupes de parties prenantes à l’autorégulation dans le domaine de l’informatique en nuage en ce qui concerne les codes de conduite visant à faciliter le changement de fournisseur d’informatique en nuage, un système européen de certification de la sécurité dans l’informatique en nuage, et plus encore.

Études pertinentes

Dernières nouvelles

La Commission se félicite de l’adoption par le Parlement européen du train de mesures sur les services numériques

Le train de mesures sur les services numériques définit un premier corpus réglementaire complet pour les plateformes en ligne dont nous dépendons tous dans notre vie quotidienne.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE |
Directive sur les données ouvertes: La Commission demande à la ROUMANIE et à la SLOVÉNIE de se conformer aux règles de l’UE en matière de données ouvertes et de réutilisation des données du secteur public

Aujourd’hui, la Commission européenne a adressé des avis motivés à la Roumanie et à la Slovénie pour leur demander de communiquer des informations sur la manière dont les règles de l’UE relatives aux données ouvertes et à la réutilisation des données du secteur public (directive UE 2019/1024, dite directive sur les données ouvertes) sont transposées en droit national.

Contenu associé

Vue d’ensemble

Une stratégie européenne pour les données

La stratégie en matière de données met l’accent sur la priorité accordée aux citoyens dans le développement des technologies, ainsi que sur la défense et la promotion des valeurs et des droits européens dans le monde numérique.

Aller plus loin

Le suivi européen des flux de données

À la lumière de la stratégie européenne pour les données, l’outil européen de visualisation des flux de données permet l’analyse stratégique, la visualisation et le suivi du volume et des schémas des flux de données à travers l’Europe.

À lire également

Loi sur les données

La loi sur les données est une mesure essentielle pour rendre plus de données disponibles pour une utilisation conforme aux règles et aux valeurs de l’UE.

Loi européenne sur la gouvernance des données

Un acte européen sur la gouvernance des données, qui est pleinement conforme aux valeurs et aux principes de l’UE, apportera des avantages considérables aux citoyens et aux entreprises de l’UE.

Big Data

Les données sont devenues un atout essentiel pour l’économie et nos sociétés et la nécessité de donner un sens aux «grandes données» conduit à des innovations technologiques.

Autres

Informatique en nuage

La Commission vise à permettre aux entreprises européennes d’accéder à des infrastructures et...