Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Électronique

La microélectronique et la nanoélectronique nous amènent au monde en miniature, où les grands enjeux sont facilités par les composants et systèmes électroniques les plus petits et les plus intelligents.

    Les papillons en composants électroniques reposent sur un circuit imprimé

Lorsque nous parlons de micro-technologies, nous nous référons à celles en millimètres. Les nanotechnologies nous amènent encore plus petits, à nanomètres: un millionième de millimètre, soit 1/60 000 la largeur d’un cheveu humain.

Pourquoi ces petites choses sont-elles si importantes?

Nous en sommes venus à dépendre de plus en plus des composants et systèmes électroniques; ces technologies et les solutions qu’elles fournissent sont la base même de nos appareils quotidiens, tels que les téléphones mobiles et les ordinateurs.

Ce n’est que le début

Dans ce domaine, nous travaillons aux frontières du matériel et des logiciels. La micro et la nanoélectronique font partie des technologies clés génériques (KET). Les TCG sont les moteurs du développement des biens numériques. Ils peuvent ouvrir d’importantes nouvelles possibilités pour la croissance et la compétitivité industrielle de l’Europe, créer de nouveaux emplois et ouvrir de nouveaux produits et services.

Loi sur les puces européennes

La Commission a adopté la loi sur les puces européennes en février 2022. La loi européenne sur les puces contribuera à renforcer l’écosystème des semi-conducteurs de l’UE, à garantir la résilience des chaînes d’approvisionnement et à réduire les dépendances extérieures. Elle jouera un rôle essentiel en veillant à ce que l’UE atteigne son objectif de la décennie numérique consistant à doubler sa part de marché mondial des semi-conducteurs à 20 %.

Partenariat clé en matière de technologies numériques

Le Conseil a donné son feu vert à une entreprise commune européenne sur les technologies numériques clés. Cela impliquera un partenariat entre l’Union européenne, les États membres et/ou l’industrie. Une fois mis en place, de nouveaux appels à propositions seront lancés, afin de sélectionner et de financer des projets de recherche et d’innovation en fonction de leurs objectifs respectifs. 

Le partenariat clé en matière de technologies numériques se concentrera sur les composants électroniques. Cela inclut la conception, la fabrication de ces composants et leur intégration dans les systèmes. Il vise à soutenir la transformation numérique de l’économie et de la société et à contribuer à la réalisation du pacte vert pour l’Europe. Elle soutiendra également la recherche et l’innovation pour les microprocesseurs de nouvelle génération, ce qui renforcera la compétitivité et la souveraineté technologique de l’Europe dans ce domaine.

 

Dernières nouvelles

Contenu associé

Vue d’ensemble

L’informatique de pointe

Les investissements de l’Union européenne dans les technologies informatiques et les technologies informatiques à haute performance permettront à l’Europe de jouer un rôle de premier plan en matière de superinformatique au cours de la décennie numérique.

Aller plus loin

Loi sur les puces européennes

La proposition de loi sur les puces européennes renforcera la souveraineté technologique, la compétitivité et la résilience de l’Europe et contribuera aux transitions numérique et verte.

À lire également

Destination Terre

Destination Earth (DestinE) et son développement de jumeaux terrestres numériques sont essentiels pour prédire les effets et renforcer la résilience au changement climatique.

Photonique

Nous sommes au bord d’une nouvelle ère de la photonique et la Commission européenne s’emploie à faire en sorte que les citoyens et les entreprises bénéficient pleinement des avantages de cette technologie.

Quantique

Pour libérer le pouvoir de transformation du quantique, l’UE devrait développer une base industrielle solide qui s’appuie sur sa tradition d’excellence en matière de recherche quantique.

Calcul haute performance

Le calcul haute performance se réfère à des systèmes de calcul avec une puissance de calcul extrêmement élevée qui sont capables de résoudre des problèmes extrêmement complexes et exigeants.