Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Programme de suivi de la désinformation contre la COVID-19

Les signataires du code de bonnes pratiques sur la désinformation mettent en œuvre un programme de surveillance de la désinformation contre la COVID-19 afin de tenir les personnes informées du virus et des vaccins.

    Visuel représentant la découverte de la désinformation

© iStock by Getty Images 1130750484 VectorMine

Le programme de suivi et d’établissement de rapports sur la COVID-19 défini dans la communication conjointe intitulée «Lutter contre la désinformation liée à la COVID-19 — Faire en sorte que les faits soient justes» est une mesure de transparence visant à garantir la responsabilité vis-à-vis du public des efforts déployés par les plateformes et les associations professionnelles concernées pour limiter la désinformation en ligne liée à la COVID-19.

Les plateformes concernées, signataires du code de bonnes pratiques en matière de désinformation, font régulièrement rapport sur:

  • actions visant à accroître la visibilité des sources faisant autorité telles que l’OMS et les organisations nationales de santé;
  • des outils pour faciliter l’accès à des informations fiables d’intérêt public;
  • contenu rétrogradé et supprimé contenant des informations fausses et/ou trompeuses susceptibles de causer des dommages physiques ou d’altérer les politiques de santé publique;
  • publicité interdite qui exploite la crise;
  • efforts visant à fournir des informations précises sur les vaccins.

En particulier, les plateformes ont été invitées à fournir des informations concernant les domaines suivants:

  • des initiatives visant à promouvoir des contenus faisant autorité au niveau de l’UE et des États membres;
  • des initiatives et des outils pour améliorer la sensibilisation des utilisateurs;
  • des informations sur les comportements de manipulation de leurs services;
  • données sur les flux de publicité liés à la désinformation liée à la COVID-19 sur leurs services et sur les sites web de tiers.

Alors que les plateformes ont détecté un grand nombre de contenus, y compris de fausses informations liées à la COVID-19, elles n’ont pas détecté d’opérations de désinformation coordonnées en mettant l’accent sur la COVID-19 sur leurs services.

Lire les rapports mensuels

Dernières nouvelles

Contenu associé

Vue d’ensemble

Lutter contre la désinformation en ligne

La Commission s’attaque à la propagation de la désinformation et de la désinformation en ligne afin d’assurer la protection des valeurs européennes et des systèmes démocratiques.

À lire également

Le code de bonnes pratiques de 2022 en matière de désinformation

Les principales plateformes en ligne, les plateformes émergentes et spécialisées, les acteurs du secteur de la publicité, les vérificateurs de faits, les organisations de recherche et de la société civile ont élaboré un code de bonnes pratiques sur la désinformation renforcé...