Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Haut débit: Accès à la concurrence fondée sur les infrastructures et les services

L’accès à l’infrastructure à large bande est possible via différents nœuds de réseau au niveau de l’infrastructure et de l’application.

La connectivité en tant que facilitateur pour les entrepreneurs
fix-empty

Infrastructures et applications

En règle générale, les acteurs du marché (p. ex. propriétaires d’infrastructures, fournisseurs de services) peuvent gérer l’ infrastructure et fournir des applications (aux clients finaux):

Infrastructure:

  • les infrastructures physiques, y compris les bâtiments, les conduits et les mâts;
  • les réseaux fixes et mobiles (en particulier pour l’itinérance);
  • les éléments de réseau et les installations associées (par exemple, commutateur, routeur, répéteur);
  • boucle locale (dernier/premier kilomètre).

Applications:

  • Services: systèmes logiciels pertinents, y compris les systèmes de soutien opérationnel (administration pour les réseaux et les services, par exemple Triple-Play; systèmes d’accès conditionnel pour les services de télévision numérique (par exemple Nagravision pour la télévision payante, chaînes HD) et les services de réseau virtuel (par exemple, maintenance à distance).
  • Assistance à la clientèle: systèmes d’information ou bases de données pour, par exemple, la précommande, l’approvisionnement, la commande, la maintenance et la réparation des demandes, et la facturation.

Le libre accès décrit l’ouverture non discriminatoire de l’infrastructure de réseau passive et/ou active à des tiers, c’est-à-dire pour tous les acteurs du marché sur les infrastructures à haut débit (en particulier les réseaux FTTH). Il existe deux types d’accès de base à distinguer.

Accès physique à l’infrastructure du réseau: À différents niveaux de réseau

Ici, un concurrent est en mesure de prendre complètement en charge l’accès et l’exploitation de l’infrastructure en aval ou l’accès à l’utilisateur final à des points de réseau définis. Cela signifie que le fournisseur de services est en mesure d’assurer le plus haut degré de flexibilité dans la conception des produits possibles des clients finaux. Dans le même temps, l’accès physique à l’infrastructure nécessite des mesures appropriées de la part du concurrent pour fournir les produits pertinents dans le segment d’infrastructure concerné.

Accès virtuel à l’infrastructure réseau: À différentes gradations de qualité de service

Contrairement à l’accès physique, il n’y a pas de changement physique vers les infrastructures de réseau en aval et les lignes de détail, mais l’accès requis est fourni virtuellement par le propriétaire de l’infrastructure. C’est-à-dire que le concurrent loue les accès respectifs sans exploiter les composants réseau nécessaires. L’exploitation effective du réseau et les lignes d’utilisateurs finaux en aval restent à la charge du propriétaire de l’infrastructure. En ce qui concerne ces types d’accès, il s’agit de distinguer dans quelle mesure de telles performances peuvent être mises à disposition. En règle générale, il s’agit de différencier les accès basés sur la couche 3 et la couche-2, qui diffèrent en termes de possibilité de conception d’offres et de caractéristiques de produits autonomes (par exemple, une fonction de couche-2 typique est le routage statique; les fonctions de couche-3 typiques sont les réseaux locaux virtuels et la qualité de service.

Il convient de noter que le type d’accès physique fait preuve du plus haut degré d’indépendance lors de la mise à disposition de ses propres produits et qu’il ne peut être échangé facilement avec les types d’accès virtuels appropriés.

L’ensemble des types d’accès n’est donc pas réalisable pour chaque infrastructure ou technologie. En général, les distinctions suivantes peuvent être faites en termes d’accès au client final:

En savoir plus sur la façon de choisir le bon type d’infrastructure.

Contenu associé

Vue d’ensemble

Planification de projets à large bande

La section de la planification du haut débit aide les municipalités et d’autres entités à planifier avec succès des projets de développement de la large bande.

À lire également

Haut débit: Modèles de porte-avions

Les municipalités, les entreprises municipales, les coentreprises et les entreprises privées peuvent participer à une, deux ou les trois étapes du développement du haut débit.

Haut débit: Acteurs de la chaîne de valeur

Les rôles de base du fournisseur d’infrastructure physique (PIP), du fournisseur de réseau (NP) et du fournisseur de services (SP) peuvent être assumés par différents acteurs.

Haut débit: Définition du plan

Un plan politiquement soutenu au niveau local, régional ou national, qui combine des objectifs avec des besoins et des parties prenantes spécifiques, est essentiel au succès du développement régional du haut débit.

Haut débit: Plan d’action

Le plan d’action détaille les coûts, les parties prenantes, les activités, la coordination et le suivi associés à la mise en œuvre de la stratégie en matière de haut débit.

Haut débit: Modèles d’investissement

Les modèles d’investissement offrent d’intéressantes possibilités d’implication pour une autorité publique qui s’engage dans le développement régional du haut débit.

Haut débit: Principaux outils de financement

Les principaux outils de financement des projets de développement du haut débit sont les ressources propres, le financement fondé sur les recettes, les prêts, les fonds propres et les subventions.

Haut débit: Aides d’État

Des aides d’État en faveur du haut débit peuvent être nécessaires dans certains endroits où le marché ne fournit pas les investissements nécessaires dans les infrastructures.

Haut débit: Réseau et topologie

Un réseau à large bande se compose de parties géographiques. La topologie d’un réseau décrit comment les différentes parties d’un réseau sont connectées. Les topologies les plus pertinentes pour l’épine dorsale et les réseaux de zones sont les topologies d’arbres, les topologies...

Haut débit: Choix de l’infrastructure

Les réseaux à large bande nécessitent différents types d’infrastructures en fonction de conditions logistiques, économiques ou démographiques différentes. Utilisez les questions pour vous aider à choisir.

Haut débit: Comparaison des technologies

Une comparaison des technologies à large bande présente les caractéristiques de chaque solution et aide à décider de la meilleure solution pour différentes régions.