Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Haut débit: Modèles d’investissement

Les modèles d’investissement offrent des possibilités intéressantes de participation pour une autorité publique qui s’engage dans le développement régional du haut débit.

Low-cost FTTH network to revitalise the Aller valley, Spain
fix-empty

Le choix d’un modèle est une décision politique fondée sur la situation culturelle et socio-économique, le niveau d’ambition de l’autorité publique et les objectifs de développement régional à moyen et long terme. Un choix fondamental doit être fait en ce qui concerne le niveau d’engagement et le rôle de l’autorité publique vis-à-vis du marché, des citoyens et des entreprises de la région.

Le modèle de réseau municipal public (DBO public)

Dans ce modèle, l’autorité publique construit un réseau à large bande dans la municipalité, le comté ou la région (DBO désigne la conception, la construction et l’exploitation). Le déploiement est exécuté et directement contrôlé par l’autorité publique. Pour cela, une société nouvellement créée ou une division spécialisée au sein d’un service public existant déploie le réseau directement ou par l’intermédiaire d’un marché standard. L’autorité publique conserve la propriété du réseau et assure l’exploitation et la maintenance. Le réseau est alors généralement mis à la disposition de tous les acteurs du marché (réseau à accès libre).

Le modèle de réseau municipal géré par le secteur public est très courant dans les pays nordiques, par exemple à Suupohja, en Finlande rurale.

Le modèle de réseau municipal géré par le secteur privé

Dans ce modèle, l’autorité publique achète la construction et l’exploitation d’un réseau à large bande dans la municipalité, le comté ou la région auprès d’un acteur privé (également appelé modèle d’externalisation ou de concession publique).

L’entreprise privée sous contrat construit généralement un réseau ouvert et neutre pour les opérateurs sur lequel les fournisseurs de services concurrents peuvent fournir leurs services à tous les utilisateurs finaux. L’autorité publique conserve la propriété de l’infrastructure passive, mais le contrat d’exploitation avec l’entreprise extérieure se présente généralement sous la forme d’un droit d’utilisation infaisable (IRU) d’une durée de vingt ans, par exemple.
Afin de garantir des conditions équitables et non discriminatoires à tous les prestataires de services, l’entreprise privée qui construit et exploite le réseau devrait idéalement être empêchée de fournir ses propres services. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas, principalement en raison de la rareté des fournisseurs de réseaux neutres pour les opérateurs et des prestataires de services indépendants dans certains États membres, ainsi que de la méconnaissance de cette possibilité.

L’entreprise sous contrat engage l’investissement et prend tous les revenus mais aussi les risques commerciaux pour toute la durée du contrat. À la fin du contrat, l’infrastructure du réseau reste à la charge de l’autorité publique, qui peut alors décider de renouveler le contrat, de signer un contrat avec une autre entreprise ou même de modifier complètement sa participation et d’adopter un modèle de réseau municipal public.

Ce type d’implication devient relativement courant en Europe continentale, par exemple dans la région du Piémont en Italie.

Le modèle de haut débit communautaire

Dans ce modèle, l’investissement dans le haut débit est réalisé en tant qu’initiative privée par les résidents locaux (approche ascendante). Ces projets ont généralement été très efficaces pour stimuler le taux d’adhésion des utilisateurs finaux et pour construire des cas financièrement viables. Le degré de concurrence varie d’un projet utilisant un modèle d’entreprise de réseau ouvert avec de bons niveaux de concurrence à d’autres opérateurs qui agissent en tant qu’opérateurs verticalement intégrés ou qui achètent des services à un opérateur pendant un certain nombre d’années.

L’autorité publique peut soutenir l’octroi de cofinancements et l’octroi d’emprises, la réglementation et la coordination avec d’autres déploiements d’infrastructures et l’accès aux infrastructures publiques et aux points de présence afin de fournir des liaisons de liaison. Les pouvoirs publics peuvent également contribuer à créer des conditions équitables pour tous les opérateurs souhaitant accéder à l’infrastructure.

Un secteur dynamique de coopératives à large bande et de petites initiatives privées s’est développé notamment aux Pays-Bas et dans certaines régions du Royaume-Uni.

Le modèle de subvention à l’opérateur (financement partiel ou DBO privé)

Dans ce modèle, l’autorité publique n’est pas directement impliquée dans les projets de déploiement du haut débit de la région, mais subventionne un acteur du marché pour moderniser ses propres infrastructures. Les opérateurs de télécommunications en place et les grands fournisseurs alternatifs sont généralement propriétaires de l’infrastructure passive, de l’équipement actif et offrent des services aux utilisateurs finaux dans un modèle verticalement intégré.

L’autorité publique finance l’écart entre ce qui est commercialement viable et la couverture que l’autorité publique entend atteindre. Le financement est offert sous forme de subvention à un ou plusieurs opérateurs privés.

Les avantages de ce modèle résident dans des arrangements contractuels relativement simples, la possibilité d’un déploiement relativement rapide et la compensation des risques pour le bénéficiaire/l’opérateur de la subvention. Toutefois, les pouvoirs publics ne recevront pas de récompenses financières, mais devront faire face à des demandes de financement plus élevées pour chaque nouvelle phase de déploiement, ce qui entraînera des investissements plus élevés que prévu.

Des modèles de subvention à l’opérateur ont été mis en œuvre par exemple en Allemagne.

Choisir le modèle

Les questions auxquelles une autorité publique devra répondre avant de choisir un modèle d’investissement sont les suivantes:

  • Comment pouvons-nous créer un moteur qui assure des investissements futurs dans l’infrastructure au-delà du projet immédiat et du financement disponible?
  • Y a-t-il des avantages à garder le contrôle et la propriété de l’infrastructure passive et à définir les priorités de déploiement?
  • Préférerions-nous mieux garder la propriété de l’infrastructure, mais laisser un opérateur définir et exécuter le déploiement?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients de la participation des opérateurs intégrés verticalement (titulaires et autres) à la mise à niveau ou à l’expansion du réseau?
  • Voyons-nous également la possibilité de soutenir les initiatives citoyennes locales ascendantes?
  • Compte tenu des conditions socio-économiques sur le terrain, quel niveau de concurrence est nécessaire pour faciliter la pénétration de services de qualité et abordables?

COMMUNIQUÉ DE PRESSE |
Politique de cohésion de l’UE: Plus de 1.5 millions de projets financés par l’UE sont accessibles sur une nouvelle plateforme publique

La Commission a lancé cette semaine «Kohesio», une plateforme publique en ligne rassemblant toutes les informations sur plus de 1.5 millions de projets dans les 27 États membres financés par le Fonds européen de développement régional (FEDER), le Fonds de cohésion et le Fonds social européen (FSE) depuis 2014.

PRESS RELEASE |
Aides d’État: La Commission invite à formuler des observations sur la proposition de révision des règles de l’UE en matière d’aides d’État pour le déploiement des réseaux de communication à haut débit

La Commission européenne a lancé une consultation publique ciblée invitant toutes les parties intéressées à présenter leurs observations sur une proposition de révision des lignes directrices concernant les aides d’État aux réseaux de communication à haut débit (ci-après les «lignes directrices relatives au haut débit»).

PRESS RELEASE |
État de l’Union: La Commission propose une voie à suivre pour la décennie numérique afin de réaliser la transformation numérique de l’UE à l’horizon 2030

La Commission a proposé cette semaine un chemin vers la décennie numérique, un plan concret pour réaliser la transformation numérique de notre société et de notre économie d’ici à 2030. La proposition traduira les ambitions numériques de l’UE pour 2030 en un mécanisme de mise en œuvre concret. Elle établira un cadre de gouvernance fondé sur un mécanisme de coopération annuel avec les États membres pour atteindre les objectifs de la décennie numérique à l’horizon 2030 dans les domaines des compétences numériques, des infrastructures numériques, de la transformation numérique des entreprises et

Contenu associé

Vue d’ensemble

Planification des projets à large bande

La section de la planification de la large bande aide les municipalités et d’autres entités à planifier avec succès des projets de développement de la large bande.

À lire également

Haut débit: Modèles de porte-avions

Les municipalités, les entreprises municipales, les coentreprises et les entreprises privées peuvent participer à une, deux ou les trois étapes du développement du haut débit.

Haut débit: Acteurs de la chaîne de valeur

Les rôles fondamentaux du fournisseur d’infrastructure physique (PIP), du fournisseur de réseau (NP) et du fournisseur de services (SP) peuvent être assumés par différents acteurs.

Haut débit: Définition du plan

La clé du succès du développement régional de la large bande réside dans la définition d’un plan qui comprend des objectifs, des collaborations, des besoins et des intervenants spécifiques.

Haut débit: Plan d’action

Les plans de projets à large bande vous aident à cartographier les besoins en infrastructure, à planifier le financement et le déploiement, à surveiller les progrès, à trouver des parties prenantes, à faire les bons choix et plus encore.

Haut débit: Aides d’État

Des aides d’État en faveur du haut débit peuvent s’avérer nécessaires dans certains endroits où le marché ne fournit pas les investissements nécessaires dans les infrastructures.

Haut débit: Réseau et topologie

Un réseau à large bande comprend des parties géographiques. La topologie d’un réseau décrit comment les différentes parties d’un réseau sont connectées. Les topologies les plus pertinentes pour l’épine dorsale et les réseaux régionaux sont les topologies des arbres, les...

Haut débit: Choix de l’infrastructure

Les réseaux à large bande nécessitent différents types d’infrastructures en fonction de conditions logistiques, économiques ou démographiques différentes. Utilisez les questions pour aider à choisir.

Haut débit: Comparaison des technologies

Une comparaison des technologies à large bande présente les caractéristiques de chaque solution et aide à décider de la meilleure solution pour différentes régions.