Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Le haut débit en République tchèque

Le plan national pour le développement de réseaux à très haute capacité, approuvé en mars 2021, définit l’approche stratégique de la République tchèque pour la construction de réseaux à très haute capacité.

Résumé du développement du haut débit en République tchèque

Le plan national pour le développement de réseaux à très haute capacité définit l’approche stratégique de la République tchèque pour la construction de réseaux à très haute capacité. Grâce à un soutien public ciblé, l'accent sera mis sur les réseaux de collecte et d'accès.

Stratégie et politique nationales en matière de haut débit

Autorités responsables

  • Le ministère de l’industrie et du commerce (Ministerstvo průmyslu a obchodu)est la principale autorité responsable de la stratégie et des politiques en matière de haut débit.
  • Le ministère de l’intérieur (Ministerstvo vnitra)a des tâches consacrées à l’administration en ligne, à la signature électronique et à la numérisation de l’administration publique.
  • Le ministère des transports (Ministerstvo dopravy) participe à la mise en œuvre du plan national pour le haut débit.
  • L’Office tchèque des télécommunications (Českýtelekomunikační úřad)assure la réglementation, la collecte de données et les statistiques connexes concernant le développement du haut débit dans le pays.

Principaux objectifs du développement du haut débit

Le plan national pour le développement de réseaux à très haute capacité a été approuvé le 1er mars 2021. Le plan indique les conditions préalables nécessaires pour faciliter les investissements dans les réseaux à très haute capacité ainsi que pour définir des procédures stratégiques pour la construction de ces réseaux et, dans le même temps, fournit un soutien direct de sources publiques tout en minimisant les interférences sur le marché.

Le plan fixe des objectifs stratégiques et des priorités pour le développement de VHCN:

  1. Construire une infrastructure robuste, sûre et fiable pour les communications électroniques (VHCN) principalement pour tous les moteurs socio-économiques ainsi que pour les zones ne disposant pas d'une telle infrastructure.
  2. Créer les conditions permettant d’assurer l’accès à l’internet à haut débit par l’intermédiaire du réseau à très haute capacité dans les zones rurales et urbaines: a) l'accès à des vitesses de téléchargement d'au moins 100 Mbps, avec la possibilité de passer à 1 Gbps pour tous les ménages, b) l'accès à des vitesses minimales en gigabit (symétriques) pour les entreprises, l'administration publique, les collectivités locales et les entités socio-économiques.
  3. Créer des conditions appropriées pour la construction de réseaux VHCN non publics
  4. Créer des conditions propices à l'accès à l'internet à haut débit pour les ménages des zones rurales qui ont des possibilités extrêmement difficiles d'exploiter des réseaux de communications électroniques, par exemple dans les zones où les recettes d'exploitation escomptées ne couvrent pas les coûts d'exploitation pour les opérateurs.
  5. Créer des conditions appropriées pour relier les municipalités à VHCN
  6. Assurer un développement optimal des réseaux 5G dans toutes les zones urbaines et rurales et le long des principaux corridors de transport.
  7. Créer des conditions propices à la poursuite de la couverture du territoire de la République tchèque par des services mobiles dans les zones à faible densité de population.
  8. Créer des conditions appropriées pour la couverture des corridors ferroviaires, y compris les tunnels, par les réseaux mobiles.
  9. Fournir un soutien ciblé provenant de fonds publics pour le déploiement de VHCN conformément au principe de neutralité technologique dans les zones blanches où les opérateurs ne prévoient pas d’investir dans de telles infrastructures.
  10. Rechercher des possibilités de couvrir les coûts d'exploitation, en particulier des moteurs socio-économiques.

La République tchèque a déjà développé un réseau d'infrastructure optique dorsale au niveau des villes de district, de sorte que le développement ultérieur et l'aide potentielle aux subventions seront principalement dirigés vers les connexions de liaison et les parties d'accès absentes des réseaux. Pour cette raison, le soutien de sources publiques sera dirigé vers les deux niveaux hiérarchiquement les plus bas du réseau, afin de créer des points d'interconnexion qui auraient une capacité suffisante pour assurer des objectifs stratégiques, et de construire des réseaux d'accès avec des paramètres de réseaux VHCN (idéalement en utilisant une infrastructure optique).

Digital Czech Republic 3 a été adopté en 2018 et est composé d'un ensemble de concepts qui assurent la prospérité à long terme de la République tchèque dans l'environnement de la révolution numérique en cours. Cette stratégie comprend les principaux objectifs de trois stratégies partielles: (1) L'interaction de la République tchèque dans l'Union européenne dans le domaine de la stratégie numérique, (2) L'administration publique numérique et (3) La préparation et l'interaction de la société et de l'économie de la République tchèque pour la consommation de la numérisation.

Le document stratégique «Mise en œuvre et développement des réseaux 5G en République tchèque» a été approuvé en janvier 2020. Il définit une stratégie nationale de déploiement de la 5G dans les années à venir. Il fait partie du concept de République tchèque numérique et de la stratégie d'innovation de la République tchèque 2019-2030.

Mesures et instruments de financement

Cartographie du haut débit: un site web de cartographie des infrastructures a été créé par l'Office tchèque des télécommunications (CTU). La cartographie est fournie au niveau des «unités de règlement de base». Pour ces unités, l'évaluation porte sur l'adéquation de l'emplacement à une subvention publique. En termes de cartographie de la couverture, trois groupes de bande passante sont différenciés: jusqu'à 30 Mbps, 30-100 Mbps, 100 Mbps et plus. Les réseaux existants et prévus (prévision pour 3 ans) doivent être inclus dans la base de données.

Le plan national de développement des réseaux à très haute capacité estime le déficit d’investissement pour les réseaux de collecte et d’accès à 15,3 milliards de CZK (0,58 milliard d’EUR). Sur la base du taux de cofinancement de 75 %, l’aide publique prévue s’élève à environ 11,5 milliards de CZK. Le plan prévoit des mesures à la fois du côté de l’offre et du côté de la demande. L'utilisation de fonds provenant de plusieurs sources de financement est prévue: Programme opérationnel régional intégré (PIR) 2021-2027, programme du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE 2), programme pour une Europe numérique, Fonds pour une transformation juste (FTJ), InvestEU et FRR.

Un aspect important du plan national pour le développement des réseaux à très haute capacité est une carte de couverture des infrastructures, qui indique les zones n'ayant pas accès à des réseaux à très haute capacité et où les opérateurs privés n'ont pas l'intention de les construire.

Feuille de route pour la mise en œuvre de la boîte à outils pour la connectivité: le nombre de réformes identifiées, par exemple pour introduire des exemptions d’autorisation et des procédures accélérées pour le déploiement du réseau, pour promouvoir le recours aux procédures électroniques de demande d’autorisation et au mécanisme de conciliation parallèle en cas de litiges concernant l’accès aux infrastructures.

Plan pour la reprise et la résilience: Le volet 1.3 du plan décrit les réformes et les investissements dans la connectivité, avec un budget total d’environ 227 millions d’EUR. Les investissements dans les réseaux à très haute capacité ciblent les régions éloignées où les solutions fondées sur le marché ne sont pas rentables. 23 000 nouvelles unités devraient avoir accès à la connectivité gigabit d'ici 2026. Les mesures prévues devraient améliorer les cartes techniques numériques, le suivi de la qualité de la connectivité et la législation visant à faciliter le déploiement du haut débit. Le volet 1.3 vise à développer l’écosystème 5G pour la technologie 5G sur les corridors de transport, y compris les tronçons transfrontaliers. Le PRR prévoit d’équiper 350 wagons de répéteurs ou de parois passives pour les signaux 5G. Le plan devrait stimuler la recherche dans les applications 5G, en particulier pour le secteur automobile. La 5G devrait également être déployée dans les régions éloignées.

Données sur le développement et les technologies du haut débit en République tchèque

Pour les dernières données sur la couverture en haut débit, les abonnements et les pénétrations, la couverture des différentes technologies à haut débit et les coûts, consultez les rapports du tableau de bord et les rapports par pays de l’indice de la société de l’économie numérique (DESI).

Attributions de spectre pour le haut débit sans fil

Pour plus de détails sur les assignations harmonisées du spectre, consulter l’Observatoire européen de la 5G.

Publications nationales et européennes et documents de presse

anglais

tchèque

Coordonnées

BCO République tchèque (Office national des compétences en matière de haut débit): Ministère de l'industrie et du commerce (Ministerstvo průmyslu a obchodu)

Adresse : Na Františku 1039/32, 110 15 Staré Město, Tchéquie
Contact par e-mail
Téléphone: +420 602 118 614
Site web

Ministère de l'Intérieur (Ministerstvo vnitra)

Adresse : Nad Stolou 3, 17000 Prague 7, République tchèque
Contact par e-mail
Téléphone: +420 974 811 111
Site web

Office tchèque des télécommunications (Český telekomunikační úřad)

Adresse : Sokolovská 219, 19000 Praha 9, République tchèque
Contact par e-mail
Téléphone: +420 224 004 111
Site web

Dernières nouvelles

Semaine européenne des régions: Combler la fracture numérique en soutenant les infrastructures numériques pour des régions intelligentes et durables

Sur le thème «Une croissance intelligente et durable pour les régions», cet atelier aborde la question cruciale de la fracture numérique, en examinant ses répercussions sur la cohésion sociale et la croissance globale dans l’Union européenne.

REPORT / STUDY |
Digital Decade 2024: Broadband Coverage in Europe 2023

The Broadband Coverage in Europe study is designed to monitor the progress of EU Member States towards the gigabit coverage and 5G coverage targets as set out in the Digital Decade Policy programme.

Contenu associé

Vue d’ensemble

Haut débit dans les pays de l’UE

Trouver des informations à jour sur le développement du haut débit dans chaque pays, ainsi que des stratégies et politiques nationales pour développer le haut débit.

À lire également

Le haut débit en Suède

Le plan national suédois pour le haut débit, adopté en 2016, a la vision d’une Suède entièrement connectée et a des objectifs à la fois pour la couverture mobile et pour les connexions à haut débit pour les ménages et les entreprises.

Le haut débit en Espagne

La connectivité numérique et le déploiement de la 5G figurent parmi les dix priorités stratégiques de la stratégie numérique pour 2025 de l’Espagne.

Le haut débit en Slovénie

La Slovénie opte pour la neutralité technologique et la dynamique du marché dans le développement des réseaux à haut débit, en particulier la concurrence fondée sur les infrastructures et les services.

Le haut débit en Slovaquie

La Slovaquie s’est fixé pour objectif à long terme de fournir à tous les ménages un accès à l’internet ultrarapide d’ici à 2030.

Le haut débit en Roumanie

La Roumanie se concentre sur la mise en place d’un réseau national à haut débit en tant qu’étape vers la réalisation des objectifs de connectivité de l’UE.

Le haut débit au Portugal

L’Agenda Portugal numérique et la stratégie nationale pour la connectivité dans les réseaux de communications électroniques à très haute capacité pour 2023-2030 façonnent le développement d’une infrastructure numérique au Portugal.

Le haut débit en Pologne

Le plan national pour le haut débit 2025 de la Pologne est conforme aux objectifs de la société du gigabit de l’UE.

Le haut débit aux Pays-Bas

Tous les ménages aux Pays-Bas devraient avoir la possibilité d'accéder à des réseaux à haut débit d'au moins 100 Mbps et une grande majorité devrait profiter de 1 Gbps d'ici 2023.

Le haut débit à Malte

La politique maltaise en matière de haut débit est neutre sur le plan technologique et favorise un environnement de marché concurrentiel.

Le haut débit au Luxembourg

Le développement d'une infrastructure de communication avec un objectif d'accès à haut débit en gigabit dans tout le pays est l'une des priorités du programme gouvernemental du Luxembourg.

Le haut débit en Lituanie

La Lituanie vise à fournir 100 Mbps d’ici à 2027 aux zones rurales et à soutenir les objectifs de la société du gigabit à l’horizon 2025.

Le haut débit en Lettonie

La Lettonie soutient les objectifs de la société du gigabit et vise 100 Mbps, pouvant être convertis en gigabit, pour les zones urbaines et rurales, ainsi qu’une couverture 5G pour toutes les grandes zones urbaines.

Le haut débit en Italie

La stratégie italienne pour l'ultra haut débit vers la société du gigabit vise à fournir une connectivité gigabit à tous d'ici 2026.

Le haut débit en Irlande

Le plan national pour le haut débit pour l’Irlande prévoit que, d’ici à 2026, tous les locaux en Irlande auront accès au haut débit.

Le haut débit en Hongrie

La stratégie nationale de numérisation de la Hongrie pour la période 2021-2030 vise à atteindre l’objectif de 95 % des ménages couverts par des réseaux gigabit d’ici à 2030.

Le haut débit en Grèce

Le plan national en faveur du haut débit 2021-2027 encourage l’utilisation de réseaux fixes à très haute capacité et de réseaux 5G. La Bible grecque de la transformation numérique 2020-2025 met en évidence la connectivité comme l'un des cinq axes stratégiques et reconnaît les...

Le haut débit en Allemagne

L’accord de coalition de 2021, la stratégie numérique et la stratégie en matière de gigabit 2022 du gouvernement fédéral allemand accordent la priorité à l’approvisionnement national en réseaux FTTH et 5G.

Le haut débit en France

Le programme national en faveur du haut débit France Très Haut Débit fixe l'objectif d'un accès rapide au haut débit pour tous les ménages d'ici 2022 et à la fibre pour tous d'ici 2025.

Le haut débit en Finlande

Les autorités finlandaises sont favorables à un déploiement de réseaux en fibre optique axé sur la concurrence, soutenu par des fonds publics pour les zones mal desservies et des conseils aux municipalités locales sur la manière de déployer des réseaux à haut débit.

Le haut débit en Estonie

L'Estonie a établi une couverture de base en haut débit dans tout le pays. La stratégie numérique estonienne fixe des objectifs ambitieux pour 2030.

Le haut débit au Danemark

Un certain nombre d'initiatives politiques visant à assurer une couverture à large bande fixe et mobile à l'échelle nationale soutiennent les objectifs danois en matière de large bande. Le gouvernement s'efforce de faire du Danemark un pionnier du numérique en créant une base...

Le haut débit à Chypre

Le plan chypriote pour le haut débit fixe des objectifs stratégiques pour la période 2021-2025 et comprend des interventions législatives et réglementaires ainsi qu’un soutien pratique au développement des infrastructures à haut débit.

Haut débit en Croatie

Le plan national croate de développement du haut débit pour la période 2021-2027 répond aux objectifs de la société européenne du gigabit pour 2025 et, en partie, aux objectifs numériques pour 2030.

Le haut débit en Bulgarie

Le plan national d’infrastructure à haut débit pour l’accès de nouvelle génération «Bulgarie connectée» et la politique en matière de communications électroniques ont été mis à jour et adoptés en août 2020.

Le haut débit en Belgique

La stratégie belge en matière de haut débit est intégrée dans une stratégie politique plus large intitulée «Digital Belgium». L'objectif du plan national pour le haut débit fixe et mobile est d'éliminer les zones blanches restantes où les services à haut débit ne sont pas...

Le haut débit en Autriche

La stratégie autrichienne en matière de haut débit est axée sur la fourniture à l’échelle nationale de connexions gigabit (fixes et mobiles) d’ici à 2030.