Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Haut débit en Croatie

Le plan national croate de développement du haut débit pour la période 2021-2027 répond aux objectifs de la société européenne du gigabit pour 2025 et, en partie, aux objectifs numériques pour 2030.

Résumé du développement du haut débit en Croatie

Le plan national de développement du haut débit 2021-2027 vise à fournir des vitesses de téléchargement d’au moins 100 Mbps à tous les ménages, avec la possibilité de passer à 1 Gbps, et à 1 Gbps pour les bureaux du gouvernement et les bâtiments publics tels que les écoles et les établissements de santé. Les réseaux 5G doivent couvrir toutes les grandes villes et autoroutes.

Stratégie et politique nationales en matière de haut débit

Autorités responsables

  • Le ministère de la mer, des transports et des infrastructures (ministarstvomora, prometa i infrastrukture) est l’organe administratif central de l’État doté d’une expertise et de la responsabilité des tâches administratives dans le domaine des communications électroniques,y compris la politique et la stratégie en matière de haut débit. Par l’intermédiaire de la direction du trafic aérien, des communications électroniques et des services postaux, elle est chargée d’élaborer des propositions de stratégies, d’études, de lignes directrices, de programmes et de plans de mise en œuvre. Il établit les principes généraux et les objectifs de la politique de développement des réseaux et services de communications électroniques, y compris les infrastructures à haut débit.
  • Le ministère du développement régional et des fonds de l’UE (Ministarstvoregionalnoga razvoja i fondova Europske unije)gère deux programmes nationaux de réseaux à haut débit financés par l’UE, le programme-cadre national pour le développement de l’infrastructure d’accès à haut débit et le programme national pour le développement de l’infrastructure de haut débit de liaison.
  • L’autorité croate de régulation des industries de réseau HAKOM (Hrvatskaregulatorna agencija za mrežne djelatnosti)assure la concurrence sur le marché, une croissance stable et un environnement propice aux innovations sur le marché des communications électroniques et des services postaux.

Principaux objectifs du développement du haut débit

Le gouvernement de la République de Croatie a adopté le plan national de développement du haut débit 2021-2027 en mars 2021. Le plan répond aux objectifs 2025 de la société européenne du gigabit, en partie aux objectifs numériques à l’horizon 2030 et au plan d’action 5G pour l’Europe. Le plan croate vise à fournir une connectivité avec des vitesses de téléchargement d'au moins 100 Mbps à tous les ménages, tout en fournissant aux bureaux du gouvernement et aux bâtiments publics tels que les écoles et les établissements de santé des connexions symétriques d'au moins 1 Gbps. Il recherche également des réseaux 5G dans toutes les grandes villes et le long des grandes autoroutes.

Principales mesures pour le développement du haut débit

Cartographie du haut débit: HAKOM a développé et met à jour un outil central de cartographie, le portail SIG interactif, qui fournit des informations sur la disponibilité de l’accès à large bande, un plan consolidé d’infrastructure de communications mobiles ainsi que des publications d’intentions pour le déploiement et les vitesses de bande passante.

Instruments financiers nationaux pour le haut débit

Le programme-cadre national pour le développement de l’infrastructure de transmission à haut débit dans les zones ne présentant pas un intérêt commercial suffisant pour les investissements (ONP) est un régime national d’aides d’État (parapluie) en faveur du haut débit. Outre les règles générales en matière d’aides d’État, l’ONP fournit également des lignes directrices aux municipalités locales pour la mise en œuvre de projets individuels au sein de l’ONP. Le financement (maximal) total estimé au niveau national pour le programme-cadre s'élève à 257,9 millions d'EUR, dont 123,1 millions d'EUR à financer par le FEDER et les 134,8 millions d'EUR restants à couvrir par le prêt de la BEI. Les deux sources de financement (FEDER et prêt BEI) représentent des subventions pour les pouvoirs publics au niveau local et régional (villes, municipalités et comtés). La contribution des fonds privés au cofinancement des réseaux NGA à haut débit pendant la mise en œuvre du programme devrait s’élever à 120 millions d’EUR. Le budget annuel moyen du programme pour la période 2016-2023 s’élève à 31,5 millions d’EUR. L’autorité croate de régulation des industries de réseau (HAKOM)a été désignée comme titulaire de l’ONP.

Le programme national pour l’infrastructure de liaison à haut débit (NP-BBI) couvre les mesures d’aide d’État en faveur de la partie liaison du réseau NGN dans les zones blanches et vise à développer la liaison nationale à haut débit NGN, en tant que segment de réseau interconnectant les réseaux NGA et les réseaux centraux nationaux. Le programme a été approuvé par la Commission européenne et sera mis en œuvre au moyen d’un modèle d’investissement public. L'infrastructure de fibre passive sera conçue, construite et conservée en propriété publique permanente. Une fois l'infrastructure construite, elle sera proposée aux opérateurs sur le marché à des conditions égales. Sur la base des résultats des consultations publiques, le programme vise à couvrir au moins 540 établissements, qui sont initialement prioritaires et définis comme des établissements ciblés (au moins 25 % de la population), situés dans les zones suburbaines et rurales de Croatie. Le budget global (maximal) de la mesure est estimé à 101,4 millions d’EUR, dont 86,2 millions d’EUR (85 %) seront financés par le FEDER et les 15,2 millions d’EUR restants (15 %) par des fonds nationaux. Le budget annuel du régime s’élève à 14,5 millions d’EUR pour la période 2017-2023.

Dans le cadre du nouvel accord de partenariat et du nouveau programme opérationnel «Compétitivité et cohésion», deux activités sont proposées pour la période 2021-2027:

  • Système d’infrastructure à haut débit de nouvelle génération: La construction d’une infrastructure de «relais» à large bande de nouvelle génération, ainsi que les connexions aux utilisateurs finaux, permettront des vitesses d’accès de 100 mégabits par seconde (Mbps). Le programme couvre 540 établissements prioritaires qui comptent chacun plus de 1 000 habitants, plus environ 5 800 établissements plus petits. Tous les lieux couverts par l'investissement sont démographiquement, socialement et économiquement inférieurs à la moyenne nationale. Environ 5,650 km de fibre seront installés. Dans la mesure du possible, les conduits existants seront utilisés, bien que l'on estime que de nouveaux conduits seront nécessaires pour environ 45 % (environ 2 450 km) de la fibre déployée. Le régime est divisé en deux unités: l’une porte sur la construction de l’infrastructure de collecte du réseau de prochaine génération; l’autre couvre la connexion des administrations publiques à l’infrastructure en fibre optique. L’investissement total pour le régime s’élève à 129,1 millions d’EUR, le Fonds européen de développement régional contribuant à hauteur de 86,2 millions d’EUR par l’intermédiaire du programme opérationnel «Compétitivité et cohésion» pour la période de programmation 2014-2020. L’investissement relève de la priorité «Utilisation des technologies de l’information et de la communication». La Croatie y contribue à hauteur de 42,5 millions d'euros.
  • Investissements dans le déploiement de réseaux à très haute capacité dans les zones NGA blanches et grises aux utilisateurs finaux conformément au programme de soutien à la connectivité numérique, avec une contribution de la Croatie de 57,5 millions d’EUR.

Le plan croate pour la reprise et la résilience comprend des mesures de connectivité visant à renforcer la connectivité en tant que pierre angulaire de la transition numérique de la société et de l’économie. D’une valeur d’environ 106 millions d’EUR, ils visent à fournir des services de connectivité VHCN conformément aux objectifs 2025 de la société du gigabit de l’UE:

  • des services de 100 Mbps à 100 000 ménages croates (700 000 habitants) dans 20 projets dans autant d’unités gouvernementales locales, afin de surmonter en particulier les obstacles à la connectivité au télétravail et à l’apprentissage à distance, en particulier dans les zones rurales et parmi les groupes vulnérables tels que les étudiants issus de familles défavorisées ou les personnes handicapées;
  • 1 Gbit services à tous les principaux moteurs socio-économiques tels que les écoles, les universités, les centres de recherche, les pôles de transport, les hôpitaux, les autorités administratives publiques et les entreprises.

D’autres investissements au titre de la FRR, d’un montant d’environ 20 millions d’EUR, cibleront: (i) la construction d’infrastructures de communications électroniques passives pour fournir un accès aux services VHCN et 5G dans les zones rurales et à faible densité de population où les conditions du marché ne permettent pas d’attirer les investissements privés»; et ii) la couverture 5G dans les zones urbaines et les principales voies de transport terrestre (corridors 5G). Environ 55 % des ménages couverts par ces mesures se trouvent dans les zones rurales, 26 % dans les zones suburbaines et seulement 19 % dans les zones urbaines. Environ 400 000 EUR seront investis dans des activités de réforme sur la réduction des obstacles et des lignes directrices pour la construction et l’octroi des permis, ainsi que dans des procédures d’harmonisation.

Dans sa feuille de route pour la mise en œuvre de la boîte à outils pour la connectivité, la Croatie a annoncé son intention de s’attaquer aux principaux obstacles à un déploiement efficace du réseau à très haute capacité, tels que les restrictions en matière de planification, l’accélération des procédures relatives aux droits de passage et la nécessité de mettre en place un organisme de coordination pour le traitement des autorisations et d’élaborer des lignes directrices pour l’application des redevances.

Données sur le développement et les technologies du haut débit en Croatie

Pour les dernières données sur la couverture en haut débit, les abonnements et les pénétrations, la couverture des différentes technologies à haut débit et les coûts, consultez les rapports du tableau de bord et les rapports par pays de l'indice DESI (Digital Economy & Society Index).

Attributions de spectre pour le haut débit sans fil

Pour plus de détails sur les assignations harmonisées du spectre, consulter l’Observatoire européen de la 5G.

Publications nationales et européennes et documents de presse

anglais

croate

Coordonnées

BCO Croatie (Office national des compétences en matière de haut débit): Autorité croate de régulation des industries de réseau, département des programmes de développement (HAKOM, Hrvatska regulatorna agencija za mrežne djelatnosti)

Adresse : Roberta Frangeša Mihanovića 9, 10110 Zagreb, Croatie
Contact par courriel
Téléphone: +385 1 700 7399
Site web

Ministère de la mer, des transports et des infrastructures (Ministarstvo mora, prometa i infrastrukture)

Adresse : Prisavlje 14, 10000 Zagreb, Croatie
Contacter par email1 ou email2
Téléphone: +385 1 6169 -060 / -110
Site web

Dernières nouvelles

Semaine européenne des régions: Combler la fracture numérique en soutenant les infrastructures numériques pour des régions intelligentes et durables

Sur le thème «Une croissance intelligente et durable pour les régions», cet atelier aborde la question cruciale de la fracture numérique, en examinant ses répercussions sur la cohésion sociale et la croissance globale dans l’Union européenne.

REPORT / STUDY |
Digital Decade 2024: Broadband Coverage in Europe 2023

The Broadband Coverage in Europe study is designed to monitor the progress of EU Member States towards the gigabit coverage and 5G coverage targets as set out in the Digital Decade Policy programme.

Contenu associé

Vue d’ensemble

Haut débit dans les pays de l’UE

Trouver des informations à jour sur le développement du haut débit dans chaque pays, ainsi que des stratégies et politiques nationales pour développer le haut débit.

À lire également

Le haut débit en Suède

Le plan national suédois pour le haut débit, adopté en 2016, a la vision d’une Suède entièrement connectée et a des objectifs à la fois pour la couverture mobile et pour les connexions à haut débit pour les ménages et les entreprises.

Le haut débit en Espagne

La connectivité numérique et le déploiement de la 5G figurent parmi les dix priorités stratégiques de la stratégie numérique pour 2025 de l’Espagne.

Le haut débit en Slovénie

La Slovénie opte pour la neutralité technologique et la dynamique du marché dans le développement des réseaux à haut débit, en particulier la concurrence fondée sur les infrastructures et les services.

Le haut débit en Slovaquie

La Slovaquie s’est fixé pour objectif à long terme de fournir à tous les ménages un accès à l’internet ultrarapide d’ici à 2030.

Le haut débit en Roumanie

La Roumanie se concentre sur la mise en place d’un réseau national à haut débit en tant qu’étape vers la réalisation des objectifs de connectivité de l’UE.

Le haut débit au Portugal

L’Agenda Portugal numérique et la stratégie nationale pour la connectivité dans les réseaux de communications électroniques à très haute capacité pour 2023-2030 façonnent le développement d’une infrastructure numérique au Portugal.

Le haut débit en Pologne

Le plan national pour le haut débit 2025 de la Pologne est conforme aux objectifs de la société du gigabit de l’UE.

Le haut débit aux Pays-Bas

Tous les ménages aux Pays-Bas devraient avoir la possibilité d'accéder à des réseaux à haut débit d'au moins 100 Mbps et une grande majorité devrait profiter de 1 Gbps d'ici 2023.

Le haut débit à Malte

La politique maltaise en matière de haut débit est neutre sur le plan technologique et favorise un environnement de marché concurrentiel.

Le haut débit au Luxembourg

Le développement d'une infrastructure de communication avec un objectif d'accès à haut débit en gigabit dans tout le pays est l'une des priorités du programme gouvernemental du Luxembourg.

Le haut débit en Lituanie

La Lituanie vise à fournir 100 Mbps d’ici à 2027 aux zones rurales et à soutenir les objectifs de la société du gigabit à l’horizon 2025.

Le haut débit en Lettonie

La Lettonie soutient les objectifs de la société du gigabit et vise 100 Mbps, pouvant être convertis en gigabit, pour les zones urbaines et rurales, ainsi qu’une couverture 5G pour toutes les grandes zones urbaines.

Le haut débit en Italie

La stratégie italienne pour l'ultra haut débit vers la société du gigabit vise à fournir une connectivité gigabit à tous d'ici 2026.

Le haut débit en Irlande

Le plan national pour le haut débit pour l’Irlande prévoit que, d’ici à 2026, tous les locaux en Irlande auront accès au haut débit.

Le haut débit en Hongrie

La stratégie nationale de numérisation de la Hongrie pour la période 2021-2030 vise à atteindre l’objectif de 95 % des ménages couverts par des réseaux gigabit d’ici à 2030.

Le haut débit en Grèce

Le plan national en faveur du haut débit 2021-2027 encourage l’utilisation de réseaux fixes à très haute capacité et de réseaux 5G. La Bible grecque de la transformation numérique 2020-2025 met en évidence la connectivité comme l'un des cinq axes stratégiques et reconnaît les...

Le haut débit en Allemagne

L’accord de coalition de 2021, la stratégie numérique et la stratégie en matière de gigabit 2022 du gouvernement fédéral allemand accordent la priorité à l’approvisionnement national en réseaux FTTH et 5G.

Le haut débit en France

Le programme national en faveur du haut débit France Très Haut Débit fixe l'objectif d'un accès rapide au haut débit pour tous les ménages d'ici 2022 et à la fibre pour tous d'ici 2025.

Le haut débit en Finlande

Les autorités finlandaises sont favorables à un déploiement de réseaux en fibre optique axé sur la concurrence, soutenu par des fonds publics pour les zones mal desservies et des conseils aux municipalités locales sur la manière de déployer des réseaux à haut débit.

Le haut débit en Estonie

L'Estonie a établi une couverture de base en haut débit dans tout le pays. La stratégie numérique estonienne fixe des objectifs ambitieux pour 2030.

Le haut débit au Danemark

Un certain nombre d'initiatives politiques visant à assurer une couverture à large bande fixe et mobile à l'échelle nationale soutiennent les objectifs danois en matière de large bande. Le gouvernement s'efforce de faire du Danemark un pionnier du numérique en créant une base...

Le haut débit en République tchèque

Le plan national pour le développement de réseaux à très haute capacité, approuvé en mars 2021, définit l’approche stratégique de la République tchèque pour la construction de réseaux à très haute capacité.

Le haut débit à Chypre

Le plan chypriote pour le haut débit fixe des objectifs stratégiques pour la période 2021-2025 et comprend des interventions législatives et réglementaires ainsi qu’un soutien pratique au développement des infrastructures à haut débit.

Le haut débit en Bulgarie

Le plan national d’infrastructure à haut débit pour l’accès de nouvelle génération «Bulgarie connectée» et la politique en matière de communications électroniques ont été mis à jour et adoptés en août 2020.

Le haut débit en Belgique

La stratégie belge en matière de haut débit est intégrée dans une stratégie politique plus large intitulée «Digital Belgium». L'objectif du plan national pour le haut débit fixe et mobile est d'éliminer les zones blanches restantes où les services à haut débit ne sont pas...

Le haut débit en Autriche

La stratégie autrichienne en matière de haut débit est axée sur la fourniture à l’échelle nationale de connexions gigabit (fixes et mobiles) d’ici à 2030.