Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

directive sur le commerce électronique

La directive sur le commerce électronique est le cadre juridique fondamental pour les services en ligne dans l’UE. Il vise à lever les obstacles aux services en ligne transfrontaliers.

    Un clavier d’ordinateur avec une icône d’un panier à la place du bouton Entrée

Thinkstrock - Online shopping

La directive sur le commerce électronique

La directive établit des règles harmonisées sur des questions telles que:

  • les exigences en matière de transparence et d’information pour les fournisseurs de services en ligne;
  • les communications commerciales;
  • contrats électroniques et limitations de responsabilité des prestataires de services intermédiaires.

Elle renforce également la coopération administrative entre les États membres et le rôle de l’autorégulation.

Règles de base pour le commerce électronique

La directive définit les exigences de base relatives à l’obligation d’information des consommateurs, les étapes à suivre dans les contrats en ligne et les règles en matière de communications commerciales. Cela couvre les publicités en ligne, les communications commerciales non sollicitées et plus encore.

La clause du marché intérieur

La clause relative au marché intérieur est un principe essentiel de la directive sur le commerce électronique. Elle garantit que les fournisseurs de services en ligne sont soumis à la législation de l’État membre dans lequel ils sont établis et non au droit des États membres où le service est accessible.

Responsabilité des intermédiaires

La directive exonère les intermédiaires de la responsabilité du contenu qu’ils gèrent s’ils remplissent certaines conditions. Les fournisseurs de services hébergeant illégalement doivent le supprimer ou en désactiver l’accès le plus rapidement possible une fois qu’ils sont conscients de la nature illégale de celui-ci. L’exonération de responsabilité ne couvre que les services qui jouent un rôle neutre, purement technique et passif vis-à-vis du contenu hébergé.

Les États membres ne peuvent imposer aucune obligation générale de contrôle du contenu aux intermédiaires.

Services couverts par la directive

L’UE se concentre sur la définition d’un cadre approprié pour le commerce électronique et sur la prévention des discriminations déloyales à l’encontre des consommateurs et des entreprises qui accèdent à des contenus ou achètent des biens et des services en ligne au sein de l’UE.

Voici des exemples de services couverts par la directive:

  • services d’information en ligne
  • vente en ligne de produits et services
  • publicité en ligne
  • services professionnels
  • services de divertissement et services intermédiaires de base, y compris les services fournis gratuitement au bénéficiaire, tels que ceux financés par la publicité

La loi sur les services numériques

La législation sur les services numériques, proposée par la Commission, s’appuie sur la directive sur le commerce électronique pour relever les nouveaux défis en ligne.

Bien que la directive sur le commerce électronique reste la pierre angulaire de la réglementation numérique, beaucoup de choses ont changé depuis son adoption il y a 20 ans. La DSA abordera ces changements et les défis qui les accompagnent, notamment en ce qui concerne les intermédiaires en ligne.

Consultations publiques

La Commission collabore avec les consommateurs, les pouvoirs publics, les organisations non gouvernementales (ONG), les petites et moyennes entreprises (PME) et d’autres parties prenantes intéressées pour façonner le monde numérique.

La Commission a lancé deux consultations publiques 5 dans le cadre de la révision de la directive sur le commerce électronique:

La Commission a examiné si les règles de l’UE sur le cadre du commerce électronique sont toujours à jour et si elles ont aidé les citoyens et les entreprises européens à acheter des biens et des services en ligne.

Groupe d’experts

Les objectifs du groupe d’experts sont les suivants:

  • renforcer et faciliter la coopération administrative entre les États membres, les États membres et la Commission
  • discuter des problèmes liés à l’application de la directive
  • discuter des questions émergentes dans le domaine du commerce électronique.

Pour voir ses membres, veuillez consulter le registre des groupes d’experts de la Commission.

Dernières nouvelles

COMMUNIQUÉ DE PRESSE |
État de l’Union: La Commission propose une voie à suivre pour la décennie numérique afin de réaliser la transformation numérique de l’UE à l’horizon 2030

La Commission a proposé cette semaine un chemin vers la décennie numérique, un plan concret pour réaliser la transformation numérique de notre société et de notre économie d’ici à 2030. La proposition traduira les ambitions numériques de l’UE pour 2030 en un mécanisme de mise en œuvre concret. Elle établira un cadre de gouvernance fondé sur un mécanisme de coopération annuel avec les États membres pour atteindre les objectifs de la décennie numérique à l’horizon 2030 dans les domaines des compétences numériques, des infrastructures numériques, de la transformation numérique des entreprises et

PRESS RELEASE |
European Commission and European Parliament take stock of the progress made in breaking down barriers to e-commerce in the EU

Consumers and businesses show an increasing interest in shopping and selling across the EU. Online sales of products are growing by 22% per year. However, some traders still make it difficult for customers from another EU Member State to buy online or to benefit from equally advantageous prices in comparison with local clients. Vice-President Ansip and Commissioners Bieńkowska, Jourová and Gabriel met in Strasbourg with members of the European Parliament to take stock of the progress made in breaking down the barriers to e-commerce in the EU and discuss next opportunities and challenges.

Contenu associé

Vue d’ensemble

Règles du commerce électronique dans l’UE

La Commission européenne supprime les obstacles en ligne afin que les citoyens puissent accéder pleinement à tous les biens et services offerts en ligne par les entreprises de l’UE.