Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Numérisation: conduire la transition vers une mobilité intelligente et durable

L’UE soutient le secteur des transports en déployant de nouvelles technologies afin de devenir plus propres, plus sûres et plus efficaces.

    recharge de voiture électrique<br />

© image by jonathanfilskov - Getty / iStock

La transformation numérique de la mobilité présente des opportunités passionnantes pour l’Europe. L’UE aide le secteur des transports à accroître son utilisation des nouvelles technologies afin de devenir plus propre, plus sûr et plus efficace.

Comment la numérisation a-t-elle un impact sur la mobilité?

Des progrès majeurs dans les technologies numériques telles que l’intelligence artificielle (IA), l’ Internet des objets (IoT), le cloud et l’ informatique de pointe ou les réseaux 5G sont à la pointe de la transformation numérique du secteur de la mobilité.

  • Lesvéhicules autonomes sont en hausse, permettant de nouvelles solutions de transport comme les taxis robotiques, les camions connectés ou les systèmes de livraison sans conducteur.
  • Les nouveaux services de mobilité mis en place par les plateformes numériques changent notre façon de passer, de la mobilité partagée (comme la grêle et le partage de vélos) à la mobilité en tant que service, ce qui donne accès à plusieurs modes de transport sur une seule application. Le transport de marchandises repose davantage sur une plus grande synchronisation entre les modes.
  • Les données générées et échangées par les véhicules explosent. Les véhicules autonomes pourraient produire environ 4 téraoctets de données par jour (Intel). Les véhicules sont de plus en plus connectés à leur environnement physique et numérique.
  • Les nouvelles habitudes et comportements provoqués par la numérisation, tels que le développement rapide du commerce électronique du travail à distance, transforment les schémas de mobilité.

Exemples de technologies numériques utilisées pour les transports
Credit: monkik, smashicons, nikita golubev, surang

Quels sont les avantages et les défis à venir?

Avantages:

  • La mobilité connectée et automatisée ( CAM) peut rendre les routes, les chemins de fer et les voies navigables plus sûrs. En optimisant l’utilisation des véhicules et des infrastructures, elle peut améliorer l’efficacité, réduire la congestion et contribuer à réduire les émissions de gaz. Cam peut également créer des opportunités d’affaires et accroître la compétitivité, et rendra les transports plus accessibles aux personnes âgées ou handicapées, transformant ainsi les voyages dans les années à venir.
  • Lamobilité en tant que service (MaaS), en permettant des déplacements multimodals fluides et en facilitant l’accès à des alternatives plus vertes, peut aider à décarboner les transports. Tirer parti de la complémentarité entre les différents modes de transport permettrait une utilisation plus efficace des ressources et permettrait d’économiser du temps et des coûts pour les passagers et les transporteurs.
  • La mise en commun et l’échange de données sur la mobilité peuvent améliorer la synchronisation entre les différents modes de transport et infrastructures. L’accès à de grands réservoirs de données alimenterait le développement d’applications axées sur l’IA. Un meilleur accès aux données sur la mobilité aidera les pouvoirs publics à surveiller les activités de transport et leurs incidences, et à planifier les infrastructures et les services de transport. L’accès aux données sur la mobilité peut créer de nouvelles sources de valeur: les données des capteurs de voiture, par exemple, peuvent être très précieuses pour les compagnies d’assurance, de navigation ou d’entretien des routes.
  • Soutenir la transition vers une mobilité zéro émission. L’IA peut améliorer l’efficacité énergétique des véhicules électriques ou à hydrogène et optimiser le déploiement des infrastructures de recharge. La recharge bidirectionnelle des véhicules électriques pourrait offrir une flexibilité au réseau, permettant d’optimiser la consommation et la production d’énergie tout en intégrant mieux les énergies renouvelables. Ce couplage sectoriel nécessite des outils numériques et un partage de données en temps réel.

Cas d’utilisation visionnaire simplifié pour le couplage sectoriel: électromobilité connectée à l’énergie et aux bâtiments intelligents.

Défis:

  • Relever les défis technologiques: Les systèmes Cam et Smart Transport nécessitent d’énormes investissements pour développer et déployer de nouvelles technologies et infrastructures. Nous aurons besoin d’un continuum informatique à la pointe du cloud pour traiter de grandes quantités de données en temps réel, de la connectivité 5G pour assurer un transfert de données rapide et fiable, de l’IA pour analyser des informations complexes, des puces pour les véhicules intelligents et de nouveaux types de systèmes d’exploitation automobiles. L’UE reste fortement dépendante d’autres régions pour certaines technologies telles que l’IA, l’informatique en nuage ou les semi-conducteurs.
  • Unir dans la diversité: L’écosystème européen de la mobilité est composé d’une multitude d’acteurs avec des spécialisations et des tailles différentes. Cette diversité est une force mais peut aussi conduire à la fragmentation. Pour tirer parti des avantages de la numérisation, de la mobilité et des transports, les parties prenantes devront établir des partenariats, mettre en commun les investissements et convenir de normes, d’infrastructures, de plateformes et de cadres de gouvernance communs, afin d’atteindre une masse critique et d’éviter toute dépendance à l’égard des grands acteurs dominants.
  • Assurer la sécurité et la confidentialité: la numérisation et l’automatisation des transports posent des défis en termes de protection des données à caractère personnel, de cybersécurité et d’acceptation des utilisateurs. Les cyberattaques pourraient affecter le fonctionnement des services, causer des dommages aux systèmes, des vols de données et même des blessures.
  • Gestion des impacts sociaux: L’acceptation sociale de la mobilité autonome sera essentielle pour son déploiement. Cette transition nécessitera de nouvelles compétences et pourrait entraîner la disparition de certains types d’emplois. Il devrait donc être bien géré. Certaines nouvelles formes de mobilité créent des types de travail caractérisés par des conditions plus souples, qui doivent respecter le droit du travail de l’UE et assurer la protection sociale.

Vers l’avenir de la mobilité

La stratégie de mobilité durable et intelligente, adoptée en décembre 2020, définit la numérisation comme un facteur essentiel de transformation vers une mobilité plus sûre, plus efficace, plus accessible et durable. Elle peut jouer un rôle important dans la réalisation de l’objectif de réduction de 90 % des émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports d’ici 2050.

Un défi crucial pour l’Europe est de libérer le potentiel des données sur la mobilité en facilitant l’accès et le partage. La Commission européenne s’appuie sur une combinaison de politiques, à la fois spécifiques aux transports et intersectorielles, et d’un soutien financier pour atteindre cet objectif.

La numérisation des transports nécessite également le développement et l’adoption de technologies clés, que l’UE soutient par le biais de plusieurs financements et initiatives politiques.

La coopération est essentielle au succès de l’Europe

Il est urgent de moderniser les infrastructures numériques et d’accélérer le déploiement des technologies numériques dans le domaine de la mobilité afin d’atteindre la neutralité carbone, la compétitivité, la souveraineté technologique, la résilience et la sécurité. La Commission européenne compte sur le rôle actif de l’industrie européenne dans l’investissement dans cette transformation numérique. L’ampleur des investissements nécessaires nécessite une coopération entre les parties prenantes européennes. En l’absence de partenariats, de co-investissements, de normes communes et d’interopérabilité, les solutions et approches innovantes n’atteindront pas la masse critique. Les investissements majeurs des États membres, soutenus par la facilité pour la reprise et la résilience, représentent une occasion historique d’accélérer ce mouvement. La Commission encourage les parties prenantes publiques et privées à tirer parti des initiatives et programmes européens et à y participer.

Dernières nouvelles

EVÉNEMENT |
Journées européennes de la recherche et de l’innovation 2022

Les Journées européennes de la recherche et de l’innovation sont l’événement phare annuel de la Commission européenne pour la recherche et l’innovation, qui réunit des décideurs politiques, des chercheurs, des entrepreneurs et des citoyens pour débattre et façonner l’avenir de la recherche et de l’innovation en Europe et au-delà.

EVÉNEMENT |
La Commission européenne à l’occasion de la Semaine de l’internet des objets 2022

Après que l’événement de l’année dernière a été entièrement virtuel en raison des restrictions liées à la pandémie, la semaine de l’internet des objets devrait avoir lieu cette année sous la forme d’un événement hybride, les personnes pouvant y assister en personne ou en ligne, selon leur choix.

Contenu associé

Vue d’ensemble

Plates-formes industrielles et pilotes à grande échelle

Les plateformes industrielles numériques sont essentielles pour placer l’Europe en avant dans la transformation numérique, en reliant les composantes technologiques et les applications industrielles.

Aller plus loin

À lire également

En savoir plus

Loi sur les données

La loi sur les données est une mesure essentielle pour rendre plus de données disponibles pour une...