Skip to main content
Bâtir l’avenir numérique de l’Europe

Accessibilité Web

Qu’est-ce que l’accessibilité web? L’accessibilité du Web permet à tout le monde, y compris aux personnes handicapées, de percevoir, de comprendre, de naviguer et d’interagir avec Internet.

    Un clavier avec un bouton «accessibilité» à la place du bouton Entrée. Il est vert et a une icône de handicap dessus.

L’accessibilité numérique est devenue encore plus importante pendant la pandémie de COVID-19 et reste essentielle pour que l’Europe soit adaptée à l’ère numérique. Avec la croissance rapide de l’information et des services interactifs fournis par le web et les appareils mobiles, une partie de la population risque d’être exclue des services de base du secteur privé et public, tels que l’obtention d’informations auprès des services publics, l’épicerie, les consultations médicales, les services bancaires en ligne, la messagerie et les appels vidéo, pour n’en citer que quelques-uns.

Des changements simples qui rendent les sites Web et les applications plus «accessibles» peuvent aider tout le monde, pas seulement les utilisateurs handicapés. Par exemple, être capable d’écouter un texte lorsqu’il n’y a pas assez de lumière pour lire ou en multitâche, ou lire des sous-titres d’une vidéo dans un environnement bruyant. Les entreprises disposant de services accessibles peuvent atteindre une clientèle plus vaste, pour la plupart inexploitée, et bénéficier d’un gain économique. On estime que 100 millions de personnes dans l’UE souffrent d’une forme ou d’une autre de handicap et représentent donc un marché important.

L’accessibilité numérique n’est pas seulement une question de normes techniques, d’architecture web et de design. C’est également un droit pour les personnes handicapées d’accéder aux technologies de l’information et de la communication sur un pied d’égalité avec toutes les autres personnes, de garantir leur indépendance, leur intégration sociale et professionnelle et leur participation à la vie de la communauté (Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, art. 26: Intégration des personnes handicapées: «L’Union reconnaît et respecte le droit des personnes handicapées de bénéficier de mesures visant à assurer leur indépendance, leur intégration sociale et professionnelle et leur participation à la vie de la communauté»). Et elle est inscrite dans la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CNUDPH). L’article 9 de la convention, à laquelle l’UE et ses États membres sont parties, exige que des mesures appropriées soient prises pour garantir l’accès des personnes handicapées, sur un pied d’égalité avec les autres, aux technologies de l’information et de la communication, y compris à l’internet. L’UE a donc légiféré pour soutenir les droits des personnes handicapées.

La directive sur l’accessibilité du web

La directive sur l’accessibilité des sites internet [directive (UE)2016/2102] est en vigueur depuis le 22 décembre 2016 et offre aux personnes handicapées un meilleur accès aux sites web et aux applications mobiles des services publics.

Un résumé de la Directive sur l’accessibilité du Web estdisponible.

Les règles énoncées dans la directive reflètent les travaux en cours de la Commission en vue de construire une «Union européenne de l’égalité» sociale et inclusive, dans laquelle tous les Européens peuvent jouer un rôle actif et plein dans l’économie et la société numériques.

La directive oblige les sites web et les applications des organismes du secteur public à être «plus accessibles». Il y a un nombre limité d’exceptions qui incluent les radiodiffuseurs et la diffusion en direct. Une norme technique soutient la directive, clarifiant ce que l’on attend du terme «accessible».

La directive exige:

  • une déclaration d’accessibilité pour chaque site web et chaque application mobile, indiquant le contenu et les alternatives non accessibles ainsi que les contacts;
  • un mécanisme de retour d’information permettant aux utilisateurs de signaler les problèmes d’accessibilité ou de demander des informations publiées dans un contenu non accessible;
  • un suivi régulier des sites web et des applications du secteur public par les États membres et un rapport sur les résultats à la Commission tous les trois ans.

La directive complète l’acte législatif européensur l’accessibilité, qui couvre également un large éventail de produits et de services dans le secteur privé. Une nouvelle législation européenne soutient les personnes handicapées dans d’autres domaines, notamment les communications électroniques, les services de médias audiovisuels, les livres électroniques, le commerce électronique et les équipements TIC. L’ infographie sur la législation relative à l’économie et à la société numériques met l’accent sur l’incidence de ces politiques de l’UE sur l’accessibilité numérique

Révision de la directive sur l’accessibilité du web

La Commission européenne a réexaminé la directive sur l’accessibilité du web en 2022. L’examen a tenu compte des résultats d’une consultation publique tenue en 2021 qui a recueilli des avis sur l’application de la directive dans la pratique, les premiers rapports de suivi de l’accessibilité des États membres et une étude à l’appui.

Le rapport de la Commission est publié sur le portail EUR-Lex:

Ces documents et les résultats de la consultation sont également publiés sur le portailHave YourSay.

Étude à l’appui de la révision de la directive sur l’accessibilité du web

Cette étude a soutenu la révision de la directive sur l’accessibilité du web et de ses actes d’exécution.

L’étude et les versions faciles à lire sont publiées sur le portail des publications de l’UE:

Mise en œuvre de la directive sur l’accessibilité du web

En 2018, la Commission européenne a adopté deux décisions d’exécution garantissant des conditions uniformes de mise en œuvre de la directive:

  1. Décision d’exécution (UE) 2018/1523 de la Commission établissant un modèle de déclaration sur l’accessibilité
  2. Décision d’exécution (UE) 2018/1524 de la Commission établissant une méthode de suivi et les modalités d’établissement de rapports par les États membres

Une troisième décision d’exécution relative à la norme harmonisée pour les sites web et les applications mobiles, qui prévoit la présomption de conformité avec la directive, a été mise à jour depuis son adoption initiale en 2018. La norme harmonisée actuelle est EN 301 549 V2.1.2 (2018-08) PDF, cequi est conforme aux dernières lignes directrices sur l’accessibilité des contenus Web: WCAG 2.1. Plus d’informations sont disponibles ici.

Le groupe d’experts sur la directive sur l’accessibilité du web (WADEX) réunit des représentants des États membres pour soutenir la mise en œuvre de la directive, faciliter la coopération entre les États membres et les parties prenantes et échanger les bonnes pratiques.

Transposition de la directive sur l’accessibilité du web

Tous les États membres ont transposé la directive en droit national (la date limite était le 23 septembre 2018).

Liste des mesures nationales de transposition

Soutien par le financement de projets de recherche et de projets pilotes

La Commission apporte un soutien financier à la recherche et au déploiement de solutions technologiques accessibles et d’accessibilité à l’internet.

Voici des exemples récents de projets:

  • WAI-Tools, qui rassemble des partenaires clés de l’industrie, du gouvernement et de la communauté de la recherche pour établir des règles uniformes sur les tests d’accessibilité;
  • WADcher, qui développe une plate-forme pour l’évaluation, le suivi et l’établissement de rapports sur l’accessibilité;
  • WAI-Guide, qui conçoit des programmes éducatifs pour l’accessibilité du Web, fournit des conseils pour la création d’outils et aborde les aspects liés à l’accessibilité des technologies émergentes, telles que les environnements immersifs et le web des objets;
  • We4Authors, qui facilite l’incorporation des fonctionnalités d’accessibilité comme option par défaut dans la création d’outils.

 

Dernière

POLITIQUE ET LÉGISLATION |
Directive sur l’accessibilité du web — Rapports de suivi

La directive sur l’accessibilité du web impose aux États membres de rendre compte des résultats de leurs activités de suivi tous les trois ans. Les États membres ont publié les rapports de la première période de contrôle sur leurs sites web nationaux.

Contenu associé

Vue d’ensemble

Inclusion numérique

L’inclusion numérique est un effort à l’échelle de l’UE visant à faire en sorte que chacun puisse contribuer au monde numérique et en tirer profit. 

Aller plus loin